Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une histoire de rotule...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Une histoire de rotule...?   Dim 14 Juin 2009 - 18:03

Alors, voilà, Louba ma jument, qui doit avoir à peu près 12 ans, me fait, je crois, ce qu'on appelle un "accrochement de la rotule". Il y a à peu près deux mois, elle s'est mise à boîter très serieusement du postérieur gauche. Comme j'associais ce phénomène à un abcès en train de se developper ( elle a de mauvais pieds et un lourd passif en la matière ), j'ai attendu et laissé mère nature faire son office.

Sauf que le temps passait et rien ne se declarait. Je la soupçonnait depuis longtemps d'avoir des problèmes de dos ( qui dit trotteuse reformée, dit test pour les courses et donc, pas forcément une grande delicatesse de celui qui tient les rênes...), me promettant de faire appel à un osteopathe un de ces jours. La chose s'est confirmée après la venue de mon maréchal, qui n'a rien trouvé de suspect à son postérieur et abonda dans mon sens.

J'appelle donc l'osteo bien que, par un etrange miracle, Louba se fut remise à bien marcher, sans boiterie, parfaitement "decoincée". Elle a quand même reperé chez elle une façon particulière de rentrer le postérieur sous elle quand elle marchait, comme si elle tournait un peu le pied à l'interieur. Et c'est là qu'elle a commencé à me parler des rotules. Une fragilité qui pourrait lui venir de sa "jeunesse" dans les courses. Ca rejoint le fait qu'elle a toujours eu un "tic" qui consiste à secouer la tête comme si elle cherchait à se liberer d'une entrave. L'osteo m'a parlé des rênes alors très courtes qu'ils utilisent pour les courses, afin que le cheval garde la tête bien levée et libère le poitrail et les antérieurs... Bref, comme moi ma Louba souffrirait par ailleurs d'une forme de migraine puisque ses cervicales ont beaucoup souffert. No

Suite à sa visite, je me documente un max sur la question et c'est vrai que tout concorde. Et depuis deux trois jours, voilà que ca recommence. Le postérieur est plié, comme s'il etait au repos, elle n'arrive pas à le tendre. C'est une histoire de mécanisme bête et simple et de ligaments tendus et il semblerait que ca ne soit pas un phénomène rare, chez les chevaux sportifs ou en pleine croissance.
Il existe une opération qui consiste à sectionner justement ces petits ligaments qui ne font plus leur office mais c'est une solution un peu radical qui peut amener des faiblesses par la suite (arthrose), mon osteo n'est pas pour et moi non plus, sauf si aucun autre choix n'est possible. Si je me fie à la dernière fois, la jument s'est decoincée toute seule, ca pourrait arriver encore demain ou dans huit jours et comme je pars dimanche prochain, je me sens pas hyper zen. Vous me direz, c'est toujours quand on part ou quand c'est le week-end et que les vétos ne sont pas dispo qu'il arrive chaque fois une tuile ! cheers

Bref, je l'ai mise sous anti inflammatoires mais je doute que ca lui fasse grand chose ( puisque le dernier resultat n'etait pas probant ). Ca me tue de la voir se deplacer comme elle le fait, même si elle ne se laisse pas du tout abattre et va manger dès qu'elle le peut. La boiterie est impressionante disons, mais j'ai l'habitude d'en avoir vu autant avec des abcès très douloureux.

J'ai envie de rappeller à la première heure demain mon osteo afin de savoir si elle peut faire quelque chose ou s'il y a une manière de la soulager. Sachant que mon veto passe mercredi de toute façon pour les rappels de vaccins, je peux aussi lui demander son avis, même si j'imagine déjà sa reponse... Rolling Eyes ( " Bon bah faut operer...")

Voilà, c'est à peu près tout, je crois n'avoir rien oublié. Ce qui m'attriste c'est que cette jument qui est une boule de nerfs incroyablement gentille, casse pied, douce, têtue, attachante et dont la confiance à été mise à mal, collectionne les bobos. Ce qui me fait douter, vous pouvez l'imaginer, sur mon efficacité... Je voudrais tellement la soulager mais mon impuissance est parfois epuisante ( pour les nerfs justement ).

Enfin, bon, si quelqu'un, déjà present ou à venir, a une experience similaire et des conseils à prodiguer, je suis preneuse, cela va de soi ! Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
MIREILLE

avatar

Nombre de messages : 10637
Age : 68
Localisation : VENCE -Sud -est
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Dim 14 Juin 2009 - 18:32

il est certain,que je te comprends très bien,de ne plus savoir quoi faire pour soulager ta juju,mais le véto,effectivement va te proposer l'opération! Que je n'accepterais pas..
Donc,tu pourrais revoir ton ostéo,il peut la soulager ou encore le shiatsu,qui peut soulager ta jument,mais il faut une ou un très bon praticien! En as-tu un ou une dans ta région? Où habites-tu?


Dernière édition par MIREILLE le Lun 15 Juin 2009 - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Dim 14 Juin 2009 - 20:41

Malheureusement, je n'y connais pas grand chose.
Je viens de regarder dans mes bouquins, ils disent qu'il est parfois possible de débloquer le cheval : "faire avancer soudainement le cheval, le faire reculer, ou masser/manipuler le grasset".
Le bouquin que j'ai dit que certaines techniques de ferrures peuvent améliorer la situation: "l'attitude à avoir varie suivant les individus, mais le plus souvent l'élévation des talons, le raccourcissement de la pince et l'abaissement de la paroi médiane du sabot sont des mesures permettant d'améliorer la situation". A voir si cela convient à ton cheval et si cela peut être obtenu par simple parage car personnellement, ferrer n'est pas quelque chose que je vois d'un oeil positif. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Dim 14 Juin 2009 - 21:59

@Mireille: C'est pas très repandu dans le coin ce genre de praticien malheureusement. Chacun a ses adresses et "son reseau", c'est difficile et ca prend du temps de connaitre les bonnes personnes. Mon osteo a l'air sympa mais peut-être que ca ne suffit pas et qu'elle est inefficace. C'est prévu que je prenne un autre avis mais là, dans l'urgence, je n'ai qu'elle sous la main. Je suis juste en dessous de Cherbourg, sinon. Smile

@Vanille: C'est gentil d'avoir farfouiller ! J'ai exactement lu la même chose. Certains disaient que c'etait effectivement une solution de faire reculer le cheval mais c'etait aussi à double tranchant à cause de la fragilité des ligaments ! Et le grasset ( ce qui montre que ca vient bien de là ), dès que je lui caresse doucement, elle réagit et essaye de raidir la jambe mais n'y arrive pas. Ma pauvre choute...

J'appellerai quoi qu'il arrive l'osteo pour tâter le terrain. Je parlerais de l'evolution ici même, s'il y en a une, ca peut peut-être aider d'autres personnes. ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Lun 15 Juin 2009 - 2:07

un accrochement de rotule ça ne dure pas...ça se décroche tout seul au bout d'un moment non ?

T'es sure qu'elle a pas un éparvin ta juju ?

quant au headshaking j'ai lu des trucs là dessus, mais où ????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Lun 15 Juin 2009 - 2:09

http://www.revue-osteo4pattes.eu/spip.php?article119

ceci dit tous les trotteurs ont plus ou moins ce défaut, les pauvres avec ce qu'ils ont subit "avant" !!!!
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Lun 15 Juin 2009 - 12:55

Alors mea culpa, j'ai conclu trop vite... En cas d'accrochement de rotule, mon osteo m'a expliqué que le postérieur etait complètement tendu, en extention. Ce qui est exactement le contraire pour Louba. Elle garde le postérieur fléchi le plus souvent possible. Par contre, elle m'a confirmé qu'elle avait une gêne au niveau de ses ligaments et que, un peu comme un claquage, une inflammation s'installe, un oedème peut se former et il faut le temps de la cicatrisation pour récuperer.

C'est vrai que son grasset est plutôt chaud au toucher et hyper sensible. Ce que tu m'as suggeré, Vanille, et que j'ai lu egalement, est de toute façon un exercice à faire d'après l'osteo: voir si la jument accepte de reculer, ce qu'elle a effectivement fait ce matin, tout doucement. Smile

Sinon, mon osteo m'a dit qu'il n'y avait pas de manipulation à faire, donc elle ne voyait pas la necessité de venir, sauf si ca ne s'ameliore pas evidemment. Pour l'instant, je m'en doutais un peu, il vaut mieux suspendre les anti inflammatoires ( pour ne pas lui donner l'illusion d'aller mieux et donc risquer de se faire plus mal ! ) et lui faire au mieux, des emplâtres d'argile ( dès que ca sèche, rincer, mais elle aime pas l'eau ma titine ! ) ou des grosses applications d'arnica, le plus souvent possible. Je lui ai déjà donné des petites granules d'arnica pour commencer et une première application de pommade ce matin. J'adore quand elle se tourne sur la côté pour regarder ce que je lui fais, c'est adorable. Si elle est fremissante au debut et peureuse, après elle s'abandonne complètement, c'est une sensation délicieuse pour elle et moi ! sunny

Merci pour ton lien DiegoMulot, c'est instructif. Quant à l'eparvin, ben je sais pas, j'en parlerai à tout hasard à mon veto mercredi. Pourquoi pas, même si j'ai pas la sensation que le jarret soit en cause. Tu me diras, à partir d'un point douloureux, il s'en multiplie parfois pleins d'autres par effet boule de neige et souvent j'ai cherché au mauvais endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Lun 15 Juin 2009 - 13:19

Alors je ne sais pas si je pourrai t'aider mais ma pouliche a eu un accrochement de rotule l'an dernier. Elle avait à peine 2 ans. C'est une Irish costaude (un peu trop d'ailleurs) et en pleine croissance.
Elle a fait comme ta juju, claquer du post et ne pas savoir le tendre.

Quand la veto est passée, elle a pu la faire plier et déplier la jambe, avancer et reculer. ça l'a décoincé, comme si rien n'était arrivé. Mais on n'a pas pris de risque, on la ferrée des deux postérieurs avec une talonette sur l'extérieur du pied.
Et je dois dire que ça marche. Je devrais lui retirer cet été après un peu plus d'un an, et croiser les doigts.

Mais ce que j'avais appris aussi c'est que c'est une question articulaire ET musculaire.
Donc moi qui voulait lui foutre la paix, je dois lui demander quelques exercices pour la muscler un peu plus des postérieurs afin de l'aider dans sa guérison. Et pouvoir retirer les fers sans qu'elle ne souffre plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Lun 15 Juin 2009 - 13:33

saga a écrit:
Alors mea culpa, j'ai conclu trop vite... En cas d'accrochement de rotule, mon osteo m'a expliqué que le postérieur etait complètement tendu, en extention. Ce qui est exactement le contraire pour Louba. Elle garde le postérieur fléchi le plus souvent possible. ---- ---

Merci pour ton lien DiegoMulot, c'est instructif. Quant à l'eparvin, ben je sais pas, j'en parlerai à tout hasard à mon veto mercredi. Pourquoi pas, même si j'ai pas la sensation que le jarret soit en cause. Tu me diras, à partir d'un point douloureux, il s'en multiplie parfois pleins d'autres par effet boule de neige et souvent j'ai cherché au mauvais endroit...


Ton véto aurait du avoir de suite le reflexe du test de l'éparvin, si il ne l'a pas fait c'est qu'il doit penser à autre chose.

Le test de l'éparvin, kk1 tiend le cheval en longe, un aide tiend le postérieur souffrant replié comme pour curer ou ferrer, puis il relache le postérieur et à ce moment là celui qui tiend la longe demande immédiatement un départ au trot....si le cheval reste coincé le postérieur en l'air il y a de forte chance pour que ce soit un éparvin. Après seule une radio te confirmera le diagnostique.

L'éparvin est quasi incurrable, sauf opération...et encore !

mais comme tu dis ça peut être aussi une histoire de tendons ?
Ma vieille juju avait ce pb aussi, des fois son boulet restait coincé meme en marchant, un peu d'eau froide ou de la percutalgine et hop ça passait...
Ca a passé avec le temps, elle faisait ça au début où je l'avais achetée.

Y a longtemps qu'elle a ça ? suite à kkchose de particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Lun 15 Juin 2009 - 15:43

Merci de ton témoignage loctudy02. C'est pas la première fois effectivement que je lis pour cette histoire de fers. Je demanderais à mon osteo et mon veto ce qu'ils en pensent. Mon maréchal est adorable mais j'ai pas l'impression qu'il se pose plus de questions que ca...

DiegoMulot a écrit:

Y a longtemps qu'elle a ça ? suite à kkchose de particulier ?

Non c'est tout récent justement, elle ne m'avait jamais fait un truc pareil, la première experience date de deux mois, voire trois à tout casser. Il arrive que mes deux zozos fassent les fous, elle se cabre mais ne rue presque jamais. En se roulant par terre elle a pu y aller un peu fort mais bon, la faiblesse etait probablement déjà là. Après elle a toujours été d'une raideur flagrante, pas detendue pour un sou, sauf quand elle est en confiance.

DiegoMulot a écrit:

Ton véto aurait du avoir de suite le reflexe du test de l'éparvin, si il ne l'a pas fait c'est qu'il doit penser à autre chose.

Comme d'hab', il pensait à ses 20 autres consultations qui attendaient (j'ai pas dit "clients" hein...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Lun 15 Juin 2009 - 16:15

Malheureusement les tests de flexion ne servent strictement à rien parfois !

Leil on lui a fait deux tests, ben on l'a su que par la radio qu'il était éparvin scratch
Peut être que si on le faisait maintenant ça se verrait plus, mais pour une arthrose débutante (quoique Leil c'était déjà pas mal avancé) on ne verra rien, faut des radios.

Hé en effet, le fait qu'il garde son postérieur en flexion, ça peut être dû à de l'arthrose, ça arrive parfois à Leil quelques secondes quand le maréchal lui prend le postérieur pour parer.
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Mer 17 Juin 2009 - 18:24

Bon, le veto vient de partir. Pour lui, ca pourrait plus être de l'arthrose, il est pas convaincu par l'histoire des ligaments. Il confirme qu'elle a bien un oedème au grasset, donc une inflammation. Il m'a prescrit de l'art phyton, pour soutenir les articulations ( si c'est ca...) en cure d'un mois, mais le phénomène pourrait être chronique, ce dont je me doutais...

Si l'art phyton ne marche pas, vaudrait mieux passer une radio, ca je suis bien d'accord et j'ai même envie d'accelerer les choses et d'en faire dès mon retour dans quinze jours. Une fois pour toute je serai fixée. En plus, y a moyen de le faire à domicile m'a-t-il appris ( il m'a affirmé que ca ne coûterait pas dix mille euros ouf...Rolling Eyes ). Donc, finalement, cette histoire fait que ca repousse encore sa mise en pension ... haem...Tant que je suis pas fixée, pas question de laisser ma grosse choute entre d'autres mains !

C'est marrant, avant, les problèmes que cumulait Louba m'empêchait de dormir. J'etais nerveuse, stressée, la peur au ventre de mal gérer et d'être absolument nulle. Maintenant, ca agit d'une façon presque positive sur moi. Je veux tellement faire au mieux pour elle, que c'est une priorité naturelle, vecue sans angoisse. Elle a ça ? Ok on fait avec. Un tuile en plus ? Ok, pareil... C'est un apprentissage excellent sur soi, c'est pour ça que je ne pourrais pas me passer d'animaux en general. Comment arrive-t-on à en apprendre autant sur soi sinon grâce à eux ? Et puis, c'est intéressant de chercher les causes, les solutions, de se bouger les fesses quoi !

Je pense à ce que disait lola ( " le cheval ne doit pas être un poids " ) et qu'est ce qu'on se sent liberé quand on est debarassé de cette peur au ventre... Faut rester optimiste, on est plus fort que ce qu'on croit et même, on abattrait des montagnes pour "eux" ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Mer 17 Juin 2009 - 19:57

J'admire ton calme et ta sérénité, Saga! C'est toi qui est dans le vrai, angoisser n'aide pas à résoudre mieux et plus vite les problèmes. Et je suis d'accord avec toi: s'occuper d'un animal, cheval ou autre, nous apprend beaucoup et nous force à développer pas mal de qualités comme la responsabilité, la patience, etc. C'est clair que c'est un vrai plus sur le plan personnel!!

Il faut essayer la cure que t'a prescrite le véto, tu ne risques rien de toutes façons. Pour les radios, oui, j'imagine que ça doit être possible, ma jument en a déja eu même si pas dans cette zone du grasset, les vétos ont de petits appareils portatifs et ils se débrouillent très bien avec pour éviter de déplacer les équidés jusqu'en clinique.
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Mer 17 Juin 2009 - 21:55

Vanille a écrit:

Il faut essayer la cure que t'a prescrite le véto, tu ne risques rien de toutes façons. Pour les radios, oui, j'imagine que ça doit être possible, ma jument en a déja eu même si pas dans cette zone du grasset, les vétos ont de petits appareils portatifs et ils se débrouillent très bien avec pour éviter de déplacer les équidés jusqu'en clinique.

Comme j'ai jamais eu de radios à passer j'ignorais ça ! C'est génial le progrès quand c'est comme ça ! Parce que franchement, emmener louloute en clinique, je voudrais voir ça tiens...

Le véto m'a dit qu'il fallait tranquilliser le cheval mais que c'etait plutôt rapide. Pourquoi tu as dû faire des radios, Vanille ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Mer 17 Juin 2009 - 23:15

alors chez nous quand il a fallut tranquiliser Urban ca a fait effet inverse j'imagine même pas s'il fallait recommencer scratch
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Mer 17 Juin 2009 - 23:34

Citation :
Pourquoi tu as dû faire des radios, Vanille ?

Ma jument était en demie-pension avec le club les premières années, ils lui faisaient faire du CSO et un jour, en heurtant une barre, elle s'est retrouvée avec un épanchement articulaire au niveau du boulet d'un antérieur. Le véto a fait des radios de cette zone là avant de ponctionner. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:58

C'est hyper bizarre quand même. Hier Louba marchait mieux, bien même, et tout à l'heure hyper mal. Que l'arthrose fasse boiter à ce point, je m'interroge quand même... scratch Mais bon, j'ai commencé la cure d'art phyton et elle s'est jeté sur sa dose, la gloutonne, ca c'est une bonne nouvelle ! Elle qui est tellement difficile d'habitude.
Faut dire que le produit ressemble à des granulés et ca sent assez fort alors ca doit plaire à mademoiselle ! ( y a du sucre et de la farine d'orge dans la composition alors forcement... Razz )
J'ai lu que ce produit existait aussi pour les chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Ven 19 Juin 2009 - 1:28

saga a écrit:
C'est hyper bizarre quand même. Hier Louba marchait mieux, bien même, et tout à l'heure hyper mal. Que l'arthrose fasse boiter à ce point, je m'interroge quand même... scratch Mais bon, j'ai commencé la cure d'art phyton et elle s'est jeté sur sa dose, la gloutonne, ca c'est une bonne nouvelle ! Elle qui est tellement difficile d'habitude.
Faut dire que le produit ressemble à des granulés et ca sent assez fort alors ca doit plaire à mademoiselle ! ( y a du sucre et de la farine d'orge dans la composition alors forcement... Razz )
J'ai lu que ce produit existait aussi pour les chiens.

t'as pas vu la vidéo de mon vieux avec sa crise d'arthrose du genoux ?
La première a aussi un peu d'arthrose mais le deuxième est vraiment en crise.


Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Ven 19 Juin 2009 - 11:29

C'est vrai que ca y ressemble quand Louba est lancée. On sent qu'elle tire sur son postérieur pour garder le rythme et du coup, ca n'est pas une boiterie flagrante. Mais au démarrage, c'est hyper dur et plus accentué. Hier comme, il y a deux mois, c'est vraiment très prononcé. Alors, peut-être qu'elle est très precautionneuse aussi et qu'elle se preserve un max mais quand même... Neutral Faudrait que je la filme dans ces cas là, ca sera plus parlant !

Mais autrement, ils prennent quelque chose tes chevaux pour être un peu soutenu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Sam 20 Juin 2009 - 1:04

saga a écrit:
C'est vrai que ca y ressemble quand Louba est lancée. On sent qu'elle tire sur son postérieur pour garder le rythme et du coup, ca n'est pas une boiterie flagrante. Mais au démarrage, c'est hyper dur et plus accentué. Hier comme, il y a deux mois, c'est vraiment très prononcé. Alors, peut-être qu'elle est très precautionneuse aussi et qu'elle se preserve un max mais quand même... Neutral Faudrait que je la filme dans ces cas là, ca sera plus parlant !

Mais autrement, ils prennent quelque chose tes chevaux pour être un peu soutenu ?

Oui mes deux vieux qui ont environ 31 ans, sont complémentés toute l'année et ont des petits traitements de confort pour les booster un peu et atténuer les petits bobos de la vieillesse.

Il me semble qu'il y a un post spécial pour les petits vieux et qui résume tous nos trucs zet astuces ....il est où ce post Vanille ?

bonne idée de nous faire une petite vidéo de Louba, comme ça on pourra comparer tout nos petits boiteux .....

à+
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Sam 20 Juin 2009 - 10:57

Citation :
Il me semble qu'il y a un post spécial pour les petits vieux et qui résume tous nos trucs zet astuces ....il est où ce post Vanille ?

Allez voir dans la partie "le vieux cheval", sujet sur "l'arthrose"
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Sam 20 Juin 2009 - 12:37

Aaaaaaargh ! Je deviens maboule... bounce bounce
Je vais voir juju hier soir pour lui faire ses soins sur son oedème au grasset et... tadaaaa ! Que vois-je ?? Qu'est-ce ?? Ce truc tellement familier, que je lui ai vu si souvent à ma moumoune ??? Je vous le donne en mille: Un abcès ! Shocked (<--à peu près la tête que j'ai faite sur le coup ! ).

Une coulure nette et reconnaissable entre toute brillait sur la paroie de son postérieur. Bah m... alors. J'y comprends plus rien. Comment il est venu là lui ?! D'où tu sors toi saleté ?!! Est- ce qu'elle a de toute façon un problème d'arthrose latent et est venu s'ajouter là-dessus un abcès ? Nom de diou, je savais pourquoi sa boiterie, très marquée, m'etait si familière après coup mais tout le monde, moi y compris s'est orienté vers un souci articulaire/musculaire/rotulien/ligamentaire ( faites votre choix m'sieurs dames ): marechal, osteo, veto.

Je suis sciée et desesperée pour elle. Elle est maudite avec ca et je ne vois que deux pistes possible: elle mange trop, alimentation trop riche ( pourtant...Ok elle est rondouillarde mais pas obèse ! ) ou tellement de toxines dans le sang qui s'evacuent en formant des abcès. Je ne crois pas à un coup, à moindre de s'être tapé contre une barre de clôture ( scratch ) ou avoir heurté une pierre ( j'ai fais la chasse aux pierres dans leurs prés depuis longtemps ).
Ou alors est ce que mon marechal, tout gentil qu'il est, pare comme un gougnafier !?

Enfin bon, 'me reste plus qu'à squatter le topic des pieds, même si, indépendemment de ça, je garde en tête un probable pépin articulaire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Sam 20 Juin 2009 - 13:00

Ta pauvre Juju. J'espère que ça va s'arranger pour elle.
Tiens nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Sam 20 Juin 2009 - 13:52

C'est un abcès cutané en regard du grasset?
Il y avait peut-être un petite plaie qui est passée inaperçue puis s'est surinfectée tout simplement?
Tu parles de "coulure", c'est bon signe à mon avis car ça veut dire que l'abcès a percé et est en train de se draîner. Comment va ton cheval sur le plan général? Elle n'a pas de fièvre? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
saga

avatar

Nombre de messages : 2664
Age : 41
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   Sam 20 Juin 2009 - 14:46

Non non, elle est normale, elle mange, elle est très réactive, pas du tout abattue. Elle n'a jamais eu de fièvre d'ailleurs à ma connaissance. C'est un paradoxe, mais comme beaucoup de chevaux, elle est hyper sensible et d'une resistance incroyable. Avec tout ce qu'elle a eu, elle est rôdée on peut dire, elle sait très bien ce qu'elle doit faire.
La plupart du temps elle se repose le pied et pour ca, reste dans l'abri pour eviter les taons et la chaleur mais quand son copain s'en va, alors elle hennit, l'appelle genre "attends moi !" puis elle le rejoint.

Quand je lui touche le grasset, elle réagit moins maintenant. Je ne peux pas imaginer que l'infection soit remonté aussi haut ou alors ca serait une première ! Quand un abcès "degenère" ou est profond, j'ai toujours vu que ca enflait un peu au boulet ou au paturon, soit tout de suite au dessus du pied. Par contre, la pression, le fait de compenser, de se preserver dans sa demarche pour ne pas avoir à trop forcer sur la jambe et le sabot a pu provoquer une grosse tension articulaire ou musculaire. Ca peut être lié directement à son abcès pour cette raison je pense et ca n'annule pas le phénomène arthrosique pour autant.

En tout cas,oui, le fait que ca ai percé, c'est que c'est le (bon) stade final. Faut surveiller evidemment mais c'est un soulagement de taille. Je ferai une photo tout à l'heure de cette vacherie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire de rotule...?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de rotule...?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une histoire de rotule...?
» Histoire d'animaux à Wasquehal
» L’histoire des Tortues
» Histoire touchante
» Histoire d'un vieux gros chat noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Questions santé :: La santé de nos chevaux-
Sauter vers: