Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les fonctions comportementales chez le cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
melindodavaquezo

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/01/2016

MessageSujet: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mar 2 Fév 2016 - 11:17

Bonjour, je voulais partager deux  passages, que je trouve intéressant. Le texte intégrale est en accès sur le web en pdf : http://www.ethologie.info/revue/IMG/_article_PDF/article_6.pdf

Les fonctions comportementales chez le cheval
CONFÉRENCE DE JC BARREY À DIJON

Citation :

Soit il nous considère comme un objet neutre, soit un danger, soit partenaire valant cheval c’est-à-dire lié à lui.
En tant que partenaire, nous accédons à la "panoplie" de statuts existants dans un troupeau :
Compagnon, parent, jument, poulain, dominant, adulte, leader, étalon, etc... En fonction de notre façon de fonctionner dans la relation avec le cheval, il nous "classe". Evidemment il y a des statuts à éviter ! Par exemple celui de jument qui nécessite des justifications. Il faut parvenir à être étalon "sans statut" c’est à dire un compromis leader/dominant : accès prioritaire aux biens sans provoquer la crainte et provoquer l’intérêt par la pertinence de nos actions.
Il est intéressant de savoir que la jument a un déplacement aléatoire et l’étalon un déplacement direct. Cela signifie que notre façon de nous diriger au sein d’un groupe ou vers un individu "nous colle une étiquette" ! Revue Etho-logique Page 7/15

Les fonctions comportementales chez le cheval
Si les relations inter espèces sont possibles, il apparaît néanmoins que l’individu d’une espèce différente n’est pas sexué. Il "suffit" donc d’adopter l’attitude du statut auquel on veut accéder.
L’interprétation de signaux ne peut faire l’objet d’un "dictionnaire". La nuance, la situation, les protagonistes participant au sens de chaque signal.
Les oreilles couchées ne sont pas uniquement et forcément un signe négatif ou d’agressivité. Bien souvent, c’est une posture adoptée lorsque le cheval "s’écoute intérieurement". En tant qu’animal sensoriel et émotif, il se tourne volontiers vers lui-même pour "écouter" ses propres sensations et "définir" ainsi son comportement
Chef : celui qui dirige l’activité des autres (inexistant chez le cheval égocentrique : Il est motivé par ses propres "envies". Si les autres le suivent c’est par imitation ou opportunisme, il n’impose pas volontairement aux autres une activité).
Dominant : prioritaire à l’accès aux biens.
Leader : imité par les autres qui ont remarqué la pertinence de son comportement. Cette position n’est pas consciente. Le leader ne sait pas qu’il est leader, il n’impose pas cela. Il est souvent plus "malin" que les autres, le premier à trouver quelque chose. Il n’est pas forcément dominant au contraire, il en est souvent la victime. Car il trouve et le dominant profite de sa trouvaille en le chassant. De même le dominant est rarement leader car il est plus agressif, les autres le craignent et il n’est donc pas suivi dans ses déplacements.
Revenir en haut Aller en bas
melindodavaquezo

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/01/2016

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mar 2 Fév 2016 - 19:40

En fait, ce que je trouve intéressant c’est la définition de leader et dominant, cela montre bien que l’un ne va pas obligatoirement avec l’autre.

Il faut parvenir à être étalon "sans statut" c’est à dire un compromis leader/dominant : accès prioritaire aux biens sans provoquer la crainte et provoquer l’intérêt par la pertinence de nos actions.

Je trouve que cette phrase peut nous guider dans notre façon d’être avec les chevaux et nous faire réfléchir à comment on se situe à leurs yeux actuellement.

Et peut être servir à s'interroger sur certaines pratiques ou méthodes que l'on nous conseille.

Je viens de découvrir un autre article assez édifiant... Peut être le connaissez-vous déjà, mais je mets le lien pour ceux qui comme moi viennent de découvrir ce jour l'eau chaude... http://www.mediation-animale.org/ethologie-mefiez-vous-des-contrefacons/

Revenir en haut Aller en bas
fabrice

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 42
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mar 2 Fév 2016 - 20:44

Très intéressant, néanmoins, mes études en biologie m'incitent à réfuter la phrase "l'individu d'une espèce différente n'est pas sexué". Tous les mammifères partagent les mêmes hormones sexuelles, la nature ne les a pas réinventées à chaque fois. Un mâle d'une espèce reconnaîtra toujours un mâle ou une femelle d'une autre espèce. Les chevaux entiers savent très bien faire un flehmen pour identifier les phéromones ou hormones d'un autre individu. Les hongres et les juments aussi le font, cela leur sert à analyser plus finement une odeur inconnue.

Pour le reste, entièrement d'accord. On met un peu trop en avant la relation "dominant-dominé" dans l'éthologie. Le dominant n'est pas forcément le leader. Toutes ces relations sociales sont extrêmement subtiles, et chaque découverte nouvelle en terme de comportement animal nous force à remettre en cause nos certitudes antérieures.
Revenir en haut Aller en bas
Shae-Ashira

avatar

Nombre de messages : 2384
Age : 22
Localisation : Sur une étoile violette goutant au nectar des nuages.
Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mar 2 Fév 2016 - 21:16

Moi la phrase avec laquelle j'ai du mal c'est celle-ci:
"Compagnon, parent, jument, poulain, dominant, adulte, leader, étalon, etc... En fonction de notre façon de fonctionner dans la relation avec le cheval, il nous "classe"."
Je suis d'accord que nous sommes classer, mais je tendrais plutôt vers une classe à part... Il me semble (dans les expérience que j'ai eu) que le cheval ne nous considère ABSOLUMENT pas comme un équin donc les mot "jument", "poulain" et "étalon" me semblent inapproprié. Il suffit de voir comment ils modulent naturellement leur comportement face à nous contrairement à ce qu'ils feraient avec un autre cheval.
Revenir en haut Aller en bas
fabrice

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 42
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mar 2 Fév 2016 - 23:46

C'est l'évidence même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mer 3 Fév 2016 - 8:49

Je fais un petit reproche à ce genre d'étude, c'est qu'on oublie toujours les hongres. Comme s'ils n'existaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Lul800
Admin
avatar

Nombre de messages : 6269
Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mer 3 Fév 2016 - 10:31

Shae, c'est exactement ce que j'allais dire ! Les chevaux savent pertinemment que nous ne sommes pas d'autres chevaux. La relation cheval/humain est une relation particulière, pas une sous-division de l'organisation sociale d'un groupe équin.
Par contre, ce genre d'études peut nous aider à prendre conscience de nos automatismes humains qui peuvent éventuellement entrer en conflit avec la manière de percevoir des chevaux. Je pense à la manière de se déplacer dans le pré, notamment.

Kells : Oui, c'est vrai, tu as raison ! C'est le problème d'essayer de plaquer l'étude de groupes "naturels" sur des animaux domestiques, dont la vie est forcément modifiée. Un peu comme l'histoire du pied de mustang en PN, finalement...

_________________
Parce que c'était elle, parce que c'était moi.
Revenir en haut Aller en bas
AZZARO

avatar

Nombre de messages : 3198
Age : 56
Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mer 3 Fév 2016 - 19:44

Sur ce sujet, j'aime assez ce que dit Jean-François Pignon ! Qui s'exprime d'une façon moins compliqué !
En bref pour lui ils faut un dominant dans le troupeau ! Le troupeau en a besoin car grâce à lui ils se sentent protégés.
Jean-François Pignon consacre sa vie à observer la vie des chevaux en troupeau. Ils regarde leur attitudes les uns avec les autres et ils les reproduits lui même.
Il dit très bien que dans le monde des chevaux c'est un monde de silence, ils communique entre silencieusement. Quant un cheval henni, c'est qu'il n'est pas bien.
C'est vrai que lorsque vous rentrer dans une écuries ou les chevaux sont en boxe, on entend que des hennissement.
Revenir en haut Aller en bas
AZZARO

avatar

Nombre de messages : 3198
Age : 56
Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mer 3 Fév 2016 - 19:46

Dominer son troupeau, ce n'est pas être agressif, c'est avoir de l'amour pour lui et le protéger !
Revenir en haut Aller en bas
melindodavaquezo

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/01/2016

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Mer 3 Fév 2016 - 21:44

Après on peut penser que c'est jouer sur les mots, mais JC BARREY éthologue scientifique nous rappelle que celui qui domine est celui qui à un accès prioritaire aux biens. Celui qui protège est l'étalon. Celui que l'on suit parce qu'il est reconnu comme ayant un comportement pertinent, est le leader.

Ce qui est intéressant, c'est que cela permet de remettre en cause certaines approches qu'on nous propose de la relation au cheval.

Aussi,pour le cheval il faut être celui qu'il a envie de suivre, avec qui il se sent en sécurité et celui qui est respecté sans être craint. Mais juste être celui qui à un accès prioritaire aux biens, soit le dominant, c'est presque absurde. Après encore une fois, c'est juste de la rhétorique.

Cela n'a rien à voir, mais j'aime bien les Pignon surtout Frédéric.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Jeu 4 Fév 2016 - 8:39

Les choses ne sont pas si simples. Par exemple, les leaders. car il y a plusieurs leaders dans un groupe, tout dépend de quelle action il s'agit. C'est ce que j'ai pu constater lors des deux années dernières, quand Kells et Idole étaient dans un groupe sur un territoire de configuration complexe.
Revenir en haut Aller en bas
melindodavaquezo

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 41
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/01/2016

MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   Jeu 4 Fév 2016 - 12:39

Kells_et_Idole a écrit:
Les choses ne sont pas si simples. Par exemple, les leaders. car il y a plusieurs leaders dans un groupe, tout dépend de quelle action il s'agit. C'est ce que j'ai pu constater lors des deux années dernières, quand Kells et Idole étaient dans un groupe sur un territoire de configuration complexe.
Si tu le veux bien, ce serait intéressant que tu expose ce que tu as pu observer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fonctions comportementales chez le cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fonctions comportementales chez le cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "pétage de plomb" chez le cheval
» Contracture musculaire chez le cheval
» Arthrose chez le cheval.
» les calculs urinaires chez le cheval
» le jeu chez le cheval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Pour réfléchir un peu... :: Culture équestre-
Sauter vers: