Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le tord-nez, instrument de torture ou alternative?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Farina

avatar

Nombre de messages : 5543
Age : 30
Localisation : quelque part en Suisse ou on parle francais^^
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Sam 27 Juil 2013 - 0:05

maïki a écrit:
je n'en sais rien, je ne pratique pas (encore?) le clicker... Wink 

Aujourd'hui j'ai revu ma véto pour Win. Je lui ai posé quelques questions sur le tord-nez par la même occasion. Je réinsiste sur le fait que je parle de son utilisation exceptionnelle en cas de soins particuliers ou dans l'urgence. Je suis contre à 100% pour des actes comme le parage...


Ma véto m'a redit qu'elle préfèrait 10 fois utiliser un tord nez que de sédater quand le tord-nez est adapté à l'acte qui va être posé. Pour elle, un cheval sera plus détendu avec un tord nez bien placé (on insiste) que d'y aller en force. L'état de "somnolence" (j'explique comme je l'ai compris, pas avec les termes vétos) arrive très vite et les tests ont démontré qu'il n'y avait pas plus de douleur que de pincer l'encolure au moment de faire une injection. Des tests ont également été fait sur la limite de son utilisation. Si la douleur est trop importante, un tord-nez n'agira pas (je plains les chevaux qui ont servis aux tests Crying or Very sad ). Elle a notamment pris l'exemple d'une castration. Même avec un tord nez efficace, le cheval enverra tout péter si on le castre avec ce simple moyen.

Ca reste donc selon elle un outil permettant d'éviter le chimique et permettant de pratiquer des actes précis, relativement courts (par exemple par pour le passage annuel du dentiste).

Il y a aussi tord nez et tord-nez  
Le tord nez fabriqué avec la vieille corde à ballots ou une corde toute fine fera de beaux dégâts. Ses confrères se moquent du sien qu'ils trouvent trop féminin Rolling Eyes 

Voilà, elle se préparait pour des castrations, je ne lui ai donc pas demandé les références des études  

Je suis de l'avis de Maïki pour des très gros soins..pour avoir dû une fois immobiliser un cheval paniqué de douleur pour le sécuriser et parer(pas parage on s'entend) au plus urgent..dans ce genre de cas là si il en vas de la sécurité de tous le monde (équin et humain)..je préfère le tord nez......parce que entre ca et voir un cheval se vider de sont sang suite a une grave blessure et qu'on arrive pas a calmer (normal entre la douleur...les gens stressé a la vue de la blessure et etc....) ne serai-ce que pour faire les 1er soins urgents.......et éviter plus de casse...dans ce genre de situation je préfère faire le tord nez et évitez plus grave.

A moins que vous ayez un truc magique sans??? mais sincèrement dans certains cas on ne peut pas expliquer au cheval comme a un enfant...sous l'emprise de la douleur de la panique c'est parfois impossible
Pour un parage ou le dentiste....on peux bien sûre procéder autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Doubi

avatar

Nombre de messages : 7031
Age : 29
Localisation : Namur
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Sam 27 Juil 2013 - 21:14

sédater.

Je préfère 1000 fois ça à rajouter encore de la douleur au reste et à en faire une mauvaise expérience. Le mental n'oubliera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Sam 27 Juil 2013 - 22:23

J'ai tendance à pencher vers ça aussi, mais beaucoup de chevaux ont peur du veto et des injections. Comment désensibiliser ça? Je ne me vois pas payer des visites vétos juste pour venir papouiller les loulous histoire qu'ils voient qu'elle est gentille. Noor réagit dès qu'elle sent l'odeur de l'alcool, ça je peux travailler, mais le reste?
Revenir en haut Aller en bas
Farina

avatar

Nombre de messages : 5543
Age : 30
Localisation : quelque part en Suisse ou on parle francais^^
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Dim 28 Juil 2013 - 9:17

Doubi a écrit:
sédater.

Je préfère 1000 fois ça à rajouter encore de la douleur au reste et à en faire une mauvaise expérience. Le mental n'oubliera jamais.

Doubi j'ai vu des cas ou sédater marchais pas....au contraire ca peux dans certains cas amplifier la panique....et d'autres ou dans la panique impossible de piquer le cheval pour sédater. C'est de ca que je parle. C'est bien joli de dire qu'on est 100% contre..mais face a une situation désespérée.....si il en vas de la vie de l'animal....ben honnêtement je préfère le sauver plutôt que de me dire que non je ne voulais le tord nez et qu'on n'a pas réussi a sédater pour le soigner

Même si je suis de loin pas fan du tout du tord nez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Dim 28 Juil 2013 - 9:59

Quand il s'agit de faire un soin qui va durer un certain temps, on peut fort bien mettre le tord-nez pour sédater et ensuite le retirer.
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Dim 28 Juil 2013 - 22:11

tout à fait d'accord Kells, je le mentionne d'ailleurs plus haut, délai court...

Citation :
Ca reste donc selon elle un outil permettant d'éviter le chimique et permettant de pratiquer des actes précis, relativement courts
Revenir en haut Aller en bas
kiona

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 27
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Dim 17 Nov 2013 - 22:06

Bonsoir à tous !

Désolée de remonter un sujet qui date de cet été, mais je voulais donner mon avis et vous faire partager une de mes expériences.

Personnellement je ne suis ni vraiment pour ni vraiment contre.

Je pense en effet comme pas mal de gens apparemment qu'il peut être une bonne alternative. Un exemple vécu : lors d'un hiver il y a quelques années, mes amies et moi avons dû soigner le postérieur d'une jument (sans rentrer dans les détails elle avait tapé dans son abri et sa jambe était passé à travers une planche boulet Elle avait donc la peau "brûlée" et devait être soignée - rien de grave mais il fallait tout de même soigner ça). Après avis du vétérinaire au téléphone, il fallait lui mettre de la crème .... sauf que le contact la faisait souffrir (ou c'était juste une réaction de crainte), et évidemment, elle tapait. On a essayé les "méthodes douces", lui prendre un antérieur ... rien n'y faisait, on risquait de se prendre un coup de pied, mais il fallait la soigner !! Le vétérinaire ne pouvant se déplacer, on a appelé le propriétaire du pré. Il a pris une longe et a confectionné une sorte de tord nez. Il l'a mis à la jument, qui s'est détendue immédiatement. En 2 min on a bien nettoyé les plaies, on lui a appliqué la crème et on l'a relâchée. Verdict : en 1 jour seulement grâce à la crème la peau s'est mise à cicatriser, elle n'a plus eu besoin de soins et la nature a bien fait son travail en "réparant" toute seule sa jambe ! La jument n'a pas du tout était traumatisée, on a gagné du temps, évité un coup de stress (elle déteste les vétos) et empêché d'utiliser le "chimique".

Alors le tord nez, utilisé en cas d'urgence à petite dose, je dis oui ! Par contre, évidemment lors d'un parage par exemple, c'est une aberration ....

Il y en a aussi qui tordent le nez manuellement ... si c'est bien fait c'est bien, sinon là le cheval peut en garder un très mauvais souvenir .....
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5570
Age : 29
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Lun 18 Nov 2013 - 0:20

Revenir en haut Aller en bas
kiona

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 27
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Lun 18 Nov 2013 - 19:15

Merci, c'est un très bon article !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    

Revenir en haut Aller en bas
 
le tord-nez, instrument de torture ou alternative?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Collier étrangleur (à pointes), éfficace ou instrument de torture?
» [↓] La torture des poissons rouges
» Piscine : l'oxygéne actif , alternative au chlore
» Tord BOONTJE
» Ma brebi elle se tord de douleur au ventre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Au quotidien :: Matériel-
Sauter vers: