Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le tord-nez, instrument de torture ou alternative?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mar 23 Juil 2013 - 14:22

Pas taper tout de suite...  

Que pensez-vous de cet objet? Je ne parle bien évidemment pas d'une utilisation quotidienne, mais si vous aviez le choix entre sédation et tord-nez pour des examens de votre cheval par exemple, que feriez-vous?

Est-ce un instrument de torture ou pensez-vous qu'une utilisation raisonnable et sensée n'est pas forcément un traumatisme pour le cheval?
Revenir en haut Aller en bas
Doubi

avatar

Nombre de messages : 7031
Age : 29
Localisation : Namur
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mar 23 Juil 2013 - 18:38

Je pense perso que c'est idiot.

Chanel en a porté un pour être paré, résultat impossible de lui prendre les pieds à l'heure actuelle et ça fait 3 mois qu'on travaille en renforcement positif.

Alors, perso, ça va sembler dur mais je pense que ce n'est qu'un cache misère utilisé par des personnes qui ne sont pas assez à l'écoute de leur cheval. De plus, ça me donne l'impression que les gens l'utilisant pensent le cheval comme un objet et non un animal méritant d'être respecté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mar 23 Juil 2013 - 20:02

C'est certainement traumatisant. Imaginez qu'on vous torde le sein pour vous immobiliser pendant que le dentiste vous arrache une dent au lieu de vous sédatez... Je pense que cela laissera un traumatisme.
Revenir en haut Aller en bas
domaine_avallon

avatar

Nombre de messages : 5663
Age : 28
Localisation : Lorraine 54200
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mar 23 Juil 2013 - 20:04

Kells_et_Idole a écrit:
C'est certainement traumatisant. Imaginez qu'on vous torde le sein pour vous immobiliser pendant que le dentiste vous arrache une dent au lieu de vous sédatez... Je pense que cela laissera un traumatisme.
 
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5570
Age : 29
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mar 23 Juil 2013 - 20:57

Kells_et_Idole a écrit:
C'est certainement traumatisant. Imaginez qu'on vous torde le sein pour vous immobiliser pendant que le dentiste vous arrache une dent au lieu de vous sédatez... Je pense que cela laissera un traumatisme.
Smile
Il va avoir du mal avec moi je crois
Revenir en haut Aller en bas
Milo

avatar

Nombre de messages : 1053
Age : 33
Localisation : Corse
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 8:50

Je suis dans l'absolue tout a fait contre aussi. Malheureusement j'ai du y avoir recours l'annee dernière quand mon beau a eu son traitement de 10 jours de piqûres. Au debut il se laissait piquer puis petit a petit c'est devenu dur. Alors on a essayé tout un tas de subterfuges... comme un seau de pain pendant la piqure , des trucs comme ça. Mais, comme il est loin d'être bête, au bout de quelques jours, même ça ne fonctionnait plus.
Les dernieres piqures malheureusement et j'en pleurais, tellement ça me contrarié, ont été faites avec le tord-nez. Il s'agissait d'injection intraveineuse quotidienne, donc difficile de sedater tous les jours.

Par contre pour les soins beaucoup moins récurrents, comme les soins dentaires, là on a pris la décision de sedater car il etait complètement apeuré. C'etait la première fois avec moi, et je ne sais pas s'il avait déjà connu le dentiste avant.... mais j'espère bien qu'au fur et a mesure on y arrivera sans ça.

En bref si on peut se passer de l'un ou de l'autre c'est l'ideal.........!  
Revenir en haut Aller en bas
Noush
Super Modette de la Mort Qui Tue
avatar

Nombre de messages : 11267
Age : 23
Localisation : Lot (46)
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 10:54

Contre aussi, pour l'avoir déja essayé...pour la première séance dentiste d'Accacia. Je regrette, d'ailleurs je n'arrivais même pas a serrer. Je trouve que c'est horrible comme méthode. Soit disant que ca libère des endorphine scratch  Je ne suis vraiment pas convaincue!

Vaut mieux sédater légèrement je pense (même si le fait de sédater ne me plait pas non plus).

_________________
"La pensée à des ailes, nul ne peut l'arrêter"
"Il ne faut pas perdre sa vie à la gagner"
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 16:13

Oups, je réponds seulement mais ça n'apparaissait pas dans les sujets non lus, désolée... Embarassed 

Je ne parlais bien évidemment d'un usage régulier ou pour faciliter des actes courants pour lesquels une désensibilisation est possible.
Une copine cherchait un MF car le sien utilisait automatiquement le tord nez pour parer une de ses juments. Je lui ai conseillé la mienne, qui l'a parée dès la première fois sans, et en faisant connaissance 5 minutes avant...

En fait bien évidemment, je n'ai pas créé ce post de manière anodine...

C'est un dilemme auquel j'ai été confrontée, je m'explique. lorsqu'on a suspecté les problèmes à l'oeil de Sibelle, il a fallu faire des examens... Sibelle est une routarde, 24 ans, peur de rien, tous les soins sont possibles avec elle. Elle ne bouge pas.

Mais cet examen là consiste à mesurer la tension de l'oeil en prenant 7 mesures. L'appareil comporte une espèce de tige avec laquelle il faut "frapper" l'oeil. Si le cheval cligne de la paupière, la mesure est faussée. Il faut donc un oeil bien ouvert et fixe.... Même sur un cheval super facile, lui fixer la tête au mm près, dur dur...

Après 20 min, une seule mesure de bonne sur les 7. Et de plus en plus difficile car bien évidemment la première est une surprise pour le cheval. Ce n'est pas un examen douloureux en soi, mais dans le cas de Sibelle pour qui l'uvéite s'est confirmée, tension dans l'oeil = douleur.

Ma vétérinaire m'a donc suggéré plusieurs possibilités, à savoir la sédation ou le tord nez.

Je n'avais jamais vu l'utilisation du tord-nez, la sédation je connais. Ma vétérinaire étant très à l'écoute et n'étant pas adepte non plus des méthodes barbares, on en a discuté. Elle m'a expliqué que pour elle, la sédation reste quand même une injection de chimique dans le corps. Le tord-nez, même si impresionnant, n'est, selon elle, pas plus douloureux que certaines injections, l'endorphine étant produite très rapidemment.

J'ai donc opté à l'époque pour le tord-nez. Je ne vous cache pas que j'étais en pleurs au moment de le faire. J'ai pu constater qu'effectivement, l'effet est quasi instantané. En fait je pensais trouver un poney "coincé" par le mécanisme, tendu, crispé,... Mais j'ai plutôt eu une sibelle vaseuse. Membres détendus et tête se laissant aller. Cet état a d'ailleurs duré encore une ou 2 minutes après l'examen... Ce sont en tout cas les impressions que j'ai eues sur le moment.

Mais je suis toujours dans le doute. Sibelle devra repasser cet examen une fois tous les 6 mois, alors je fais quoi?

Je ne pense pas que le tord-nez soit différent pour eux d'une injection. Tout dépend de leur ressenti.
Par exemple, Noor a une peur bleue du véto, et en particulier des injections. Pour rappel, elle a passé au moins 4 mois de sa vie dans un laboratoire en Hollande, en stalle, debout, et avec injections et prises de sang régulières. Je ne pense pas que dans ce genre d'ndroit on se tracasse de faire les choses en douceur....

Donc en ce qui la concerne, le tord nez est peut-être LA solution.

Donc voilà le débat, est-ce vraiment douloureux comme ça peut le laisser penser ou justement, est-ce notre propre douleur que nous voyons?

Et de là en découle une autre question (jouvrirai un autre post si nécessaire) , comment désensibiliser à certaines choses, par exemple les piqûres? Difficile d'en faire pour le plaisir pour les habituer...



Revenir en haut Aller en bas
Farina

avatar

Nombre de messages : 5543
Age : 30
Localisation : quelque part en Suisse ou on parle francais^^
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 18:39

Je ne suis pas tellement pour le tord-nez..je n'ai jamais eu a l'utiliser fort heureusement...par contre ce qu'il faut savoir c'est que suivant le cheval la sédation peux provoquer l'effet inverse voulu..vu de mes propres yeux 2x......
Pour moi le tord nez ne doit être qu'un derniers recours en cas de soins très important pour le cheval....et ou n’ont pas le choix ou plus le choix (vie en danger)
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 19:06

je me pose la question de savoir comment on a "créé" cette méthode?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 21:55

je me pose la question de savoir comment on a mesuré le taux d'endorphines et le délai nécessaire pour que le taux devienne "efficace".
Revenir en haut Aller en bas
Farina

avatar

Nombre de messages : 5543
Age : 30
Localisation : quelque part en Suisse ou on parle francais^^
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 22:02

Kells_et_Idole a écrit:
je me pose la question de savoir comment on a mesuré le taux d'endorphines et le délai nécessaire pour que le taux devienne "efficace".

Ben bonne question a creuser;) 
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 22:14

mais où creuser ? 
Revenir en haut Aller en bas
Farina

avatar

Nombre de messages : 5543
Age : 30
Localisation : quelque part en Suisse ou on parle francais^^
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 22:17

maïki a écrit:
mais où creuser ? 

Google est notre ami   ..tous a vos claviers
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Mer 24 Juil 2013 - 22:48

j'ai essayé déjà, mais à part des forums, rien de très "scientifique", d'ailleurs je suis tombée sur un sujet ouvert par poney mais que je n'ai pas trouvé avant d'ouvrir ce pot (2009), trop vieux?
Revenir en haut Aller en bas
Doubi

avatar

Nombre de messages : 7031
Age : 29
Localisation : Namur
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Jeu 25 Juil 2013 - 9:16

Moi je pense à quelque chose d'autre que physique ... les implications morales du tord nez. Franchement, quand je vois que moi (alors qu'elle est là depuis avril), je ne parviens toujours pas à parer (ni même à prendre le pied plus de quelques secondes) de Chanel simplement parce qu'elle a été parée avec tord nez.

Un cheval n'oublie jamais. La sédation a au moins le mérite de ne pas faire souffrir émotionnellement (ou en tout cas moins que le tord nez). J'imagine si on mettait un instrument du genre à nos enfants pour les examiner au lieu de les sédater.

Je suis d'accord aussi que sédater n'est pas le mieux. Mais là on en revient encore à un éducation plus positive et à une vrai communication avec le cheval.

Après quelques recherches, j'ai trouvé ceci :


Une théorie populaire serait que ça touche un point d'acupuncture ... Mais cela sous-entend de bien le placer et quand on connait les lacunes de nos vétérinaires dans ce genre de médecines. Franchement, j'ai des doutes.

J'ai remarqué aussi qu'on parlait beaucoup de dommages physiques et psychiques si mauvaise utilisation. Cela fait encore plus réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Jeu 25 Juil 2013 - 10:10

Il est visible qu'il existe une implication émotionnelle : il n'y a qu'à regarder leur regard d'abord surpris, puis affolé. Et au début, le cheval s'agite et se défend. Ensuite il se fige, et un peu plus tard il recommence à s'agiter. Donc j'en déduis que ces endomorphines mettent un certain temps à avoir un effet, et que cet effet n'est pas durable. C'est pour cela que je demande en combien de temps ces endorphines augmentent. Car il est visible que ce n'est pas instantané.
Et encore faut-il admettre cette hypothèse des endorphines...
Car pour moi, un stress intense peut provoquer cette immobilité temporaire.

Et de toute façon, l'effet du tord-nez est court. Or un parage, ça dure bien plus longtemps que cet effet. Alors ce n'est pas la bonne solution.
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Jeu 25 Juil 2013 - 10:29

On est bien d'accord, pour un parage c'est tout a fait inadapté . J'ai relu le post ouvert par poney, et elle parle elle aussi de quelly détendue, du moins la première foi. Idem pour moi avec si belle. Moi je le répète, pour sibelle, a aucun moment je ne l'ai vue effrayée, crispée, j'y ai vraiment vu le même comportement qu'après une sédation.

D'accord avec toi doubi, mais certains chevaux ont la même crainte des seringues... Donc ne faudrait-il pas adapter au cas par cas ?

J'en reparlerai avec ma veto quand j'ai l'occasion. Elle et toujours soucieuse du confort des chevaux , je verrai ce qu'elle me dit ...
Revenir en haut Aller en bas
kelle43

avatar

Nombre de messages : 197
Age : 18
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 20/04/2013

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Ven 26 Juil 2013 - 19:24

Bonjour,je troue l'invention du tord nez stupide.
Pour occupé le cheval il faut juste pendre un filet avec un peu de foin dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Farina

avatar

Nombre de messages : 5543
Age : 30
Localisation : quelque part en Suisse ou on parle francais^^
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Ven 26 Juil 2013 - 21:15

kelle43 a écrit:
Bonjour,je troue l'invention du tord nez stupide.
Pour occupé le cheval il faut juste pendre un filet avec un peu de foin dedans.

Ben pour un cheval qui est ouvert très profond au jarret et qui nécessite 15 point de sutures......désolée mais un filet de foin suffit pas.

Elle n'a pas eu le tord nez..mais ils ont dû la sédater 4x et y avait endormis la zone a suturer........au final le cheval tenais plus debout mais secouais toujours la jambe......

Revenir en haut Aller en bas
Douceur

avatar

Nombre de messages : 2285
Age : 36
Localisation : 80
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Ven 26 Juil 2013 - 21:48

Doubi a écrit:
Une théorie populaire serait que ça touche un point d'acupuncture ...
Dans ce cas, autant faire du shiatsu !

Et le clicker training pour lui apprendre l'immobilité de l’œil, c'est pas possible ?

Je me souviens qu'enfant, mes grands-parents avaient eu des gouttes à me mettre dans les yeux durant une période... s'ils y avaient été à la manière forte, à mon avis, ils n'y auraient pas réussi... mais non, ils ont utilisé la manière positive : un bonbon "schtroumpf" en récompense si je me laissais faire... et je m'en souviens encore !
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Ven 26 Juil 2013 - 22:26

je n'en sais rien, je ne pratique pas (encore?) le clicker... Wink 

Aujourd'hui j'ai revu ma véto pour Win. Je lui ai posé quelques questions sur le tord-nez par la même occasion. Je réinsiste sur le fait que je parle de son utilisation exceptionnelle en cas de soins particuliers ou dans l'urgence. Je suis contre à 100% pour des actes comme le parage...


Ma véto m'a redit qu'elle préfèrait 10 fois utiliser un tord nez que de sédater quand le tord-nez est adapté à l'acte qui va être posé. Pour elle, un cheval sera plus détendu avec un tord nez bien placé (on insiste) que d'y aller en force. L'état de "somnolence" (j'explique comme je l'ai compris, pas avec les termes vétos) arrive très vite et les tests ont démontré qu'il n'y avait pas plus de douleur que de pincer l'encolure au moment de faire une injection. Des tests ont également été fait sur la limite de son utilisation. Si la douleur est trop importante, un tord-nez n'agira pas (je plains les chevaux qui ont servis aux tests Crying or Very sad ). Elle a notamment pris l'exemple d'une castration. Même avec un tord nez efficace, le cheval enverra tout péter si on le castre avec ce simple moyen.

Ca reste donc selon elle un outil permettant d'éviter le chimique et permettant de pratiquer des actes précis, relativement courts (par exemple par pour le passage annuel du dentiste).

Il y a aussi tord nez et tord-nez  
Le tord nez fabriqué avec la vieille corde à ballots ou une corde toute fine fera de beaux dégâts. Ses confrères se moquent du sien qu'ils trouvent trop féminin Rolling Eyes 

Voilà, elle se préparait pour des castrations, je ne lui ai donc pas demandé les références des études  
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5570
Age : 29
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Ven 26 Juil 2013 - 22:31

pourquoi t'avais peur qu'elle s'occupe de toi au passage? Razz
Revenir en haut Aller en bas
maïki
Tao-Modo
avatar

Nombre de messages : 4726
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Ven 26 Juil 2013 - 22:34

hihihi... Non pas moi, par contre le mari de la proprio du poney ne s'est pas attardé  
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5570
Age : 29
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    Ven 26 Juil 2013 - 23:17

ah oui?
Il avait peur qu'elle se trompe? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le tord-nez, instrument de torture ou alternative?    

Revenir en haut Aller en bas
 
le tord-nez, instrument de torture ou alternative?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Collier étrangleur (à pointes), éfficace ou instrument de torture?
» [↓] La torture des poissons rouges
» Piscine : l'oxygéne actif , alternative au chlore
» Tord BOONTJE
» Ma brebi elle se tord de douleur au ventre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Au quotidien :: Matériel-
Sauter vers: