Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand les bases ne sont pas là...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 10:35

Bonjour tout le monde....
J'aimerais savoir si certain(e)s ont vécu quelque chose de similaire à ce que nous vivons mon gros et moi ....
Et quelques conseils et idées... Je m'explique... Il y a 3 ans, j'acquière mon premier cheval... Je craque pour un petit gars de 3ans 1/2. Essayé, sans problème quelques difficultés au pansage mais je n'y prête pas trop attention... Lors d'un coup de coeur, on est plus trop objectif... Je passe les galères qui ont suivit mais en gros, il y a eu des hauts et des bas... C'est à dire qu'il était avec moi pour être monté mais Mr explosait régulièrement (très très impressionnant). La sensation qu'il se contenait quelques semaines puis c'était plus fort que lui... Il n'en pouvait plus. Je me suis résignée à ne plus le monter. mais à plutôt le manipuler, le "travailler" au sol. Même résultat au final.
Dégoûtée, je me suis assise, j'ai observé et j'ai réfléchis. En fait il est très très très sensible et il s'avère éprouvant pour lui d'accepter qu'on entre dans son espace (même vis à vis des autres chevaux, j'ai été obligée de l'isoler du troupeau il tyrannisait et blessait tt le monde) et je vous dis pas qd mon mari allait voir en prairie...
Biensûr il est (devenu avec l'âge aussi) dominant mais même si l'ordre est établit, il "harcèle" sans relâche les autres. Ce qui à mon avis révèle un malaise chez lui.
Bref isolé et à la maison en paddock jusqu'à ce que ça aille mieux... (j'ai espoir Smile ) Je suis la seule à m'en occuper et à pouvoir m'en occuper. Je pense que "l'éducation " n'a pas été faite. Et que le contact à l'homme a du être rude dès le départ ( je l'ai acheté dans une région où il y a pas mal de marchands il n'a pas de papiers d'origine et je soupçonne fort qu'il ait été malmené et puis "débourré" à la "sauvage", le vendeur qui est "particulier" mais qd mm un peu chipoteur en fait, reste très évasif sur l'endroit d'où il provient . De plus il est vraiment très particulier (pas pcq c'est le mien, mais même en le comparant à mes autres "poulets" dits normaux )
Après avoir compris que sans fondement stable, je n'obtiendrai rien de lui, j'ai décidé après une pose de plusieurs mois, de tout reprendre à 0 quelque soit la durée de cette réeducation.
Mes objectifs actuels sont qu'il accepte réellement le contact (je veux dire pas tolérer comme avant).
Pour l'instant, je passe énormément de temps avec lui. D'abord sans rien lui "faire", je circule dans "sa" prairie en lui demandant toutefois de ne pas entrer "chez moi si je ne l'ai pas invité" il est très futé et donc si je lui laisse 3 cm de mes doigts il me bouffe le bras. Le problème est que lorsqu'il s'approche ou que je l'approche, il a la tête bien haute et à sa manière il s'impose. Que dois-je comprendre par cette attitude? Et que dois je faire? Si je suis "brusque" il réagit fort, mais si je ne suis pas assez nette, il ne réagit pas. ou je ne dois pas relever cela?
J'ai proscris la main, mais parfois le corps ne suffit pas...
La deuxième "phase" est qu'il accepte que je le touche avec la main partout. Et bien là, il n'apprécie pas. Il se laisse faire se contient. Je crois que je n'arriverai pas à mieux (il n'aime pas ça...). Je réalise mieux l'effet selle et tapis de selle... Bien qu'il ait des points "sensibles" (sur le poitrail) ça ne DOIT pas durer!
Dois je persévérer ou laisser tomber? En sachant que mm si je ne le monte plus, il porte une couverture l'hiver, et que je dois qd même un peu l'entretenir Shocked
Après vient la longe ... Et là ça se corse : Je l'ai d'abord re géré en liberté (normalement c'est dans l'autre sens mais là, c'était pas possible) j'ai du contrôle sur les directions et les allures pas et trot et l'arrêt même si une fois sur deux il pivote et s'approche de moi .
Dès qu'il y a longe, il y a tension même si on ne fait rien, plus de contrôle net et encore moins si il a du sable sous les pieds!!! Pas pratique pour le mener calmement à la grande prairie si il est dans une mauvaise phase, on a un peu de chemin...
Du coup il me fait face tête haute. etc. Généralement il fini par céder mais c'est ce stress qui nous empoisonne l'existence... et ce "finalement" qui engendre une confrontation. Même si j'arrête dès qu'il répond correctement, il me refait le même coup encore et encore, puis change de tactique. etc.
Donc mon idée était de lui faire passer l'a priori de la longe par "grâce à elle" on va brouter dans le jardin" et ... Je n'ai pas d'autres idées. L'extérieur bof pour l'instant...si ce n'est pas indispensable, pas tant que je n'ai pas d'attitude détendue (C'est un cabreux, et je reste marquée par certaines scènes... Si je stresse il réagit au quart de tour.)
Et est ce une bonne idée?

D'autre part il adore le "jeu", les trucs insolites les cerceaux, les barres par terre, les plastiques.... Mais il y va si je ne lui demande pas.... Si il est "contraint" il se braque.
Comment puis je lui demander quelque chose sans contrainte??? En fait c'est ça le problème.
Il ne vit pas à l'état sauvage et est donc amené aux contraintes.
Avez -vous des sauvages parmis vos loulous???
Comment "ré éduquer" en contournant cela?

merci pour vos conseils et idées!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cobou

avatar

Nombre de messages : 2087
Age : 25
Localisation : Seine-maritime ( 76 )
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 10:55

Une question toute bête me vient à l'esprit ; est-ce qu'il a vu récemment un osthéo ? Ça ne pourrait pas traduire ou être sa façon de te dire qu'il a une quelconque douleur ou gêne ?

J'ai eu une amie, lorsque j'étais encore en club, qui a eu un poney ayant le même profil ; il pétais des plombs sans raison apparente alors qu'il pouvait être un amour deux minutes avant. Malheureusement l’environnement à fait que personne n'a essayé de comprendre et que ça c'est fini en drame pour ce pauvre petit cheval No

Enfin, tout ça pour dire que j'imagine très bien l’appréhension que ça engendre et les questions que tu dois te poser, mais pour ce qui est de l'éducation "pure", je ne saurais pas vraiment te conseiller ! D'autre sauront mieux le faire que moi ici

Courage sunny
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 11:06

Merci pour ta réponse.
Oui il a été vu par un osthéo et un dentiste, j'ai cherché par là aussi...
J'imagine, pour ce poney... Je ne te dis pas ce que beaucoup me conseillent !!!
C'est vraiment ça : des chevaux qui n'ont pas la même manière de penser... C'est déstabilisant. Pcq nos apprentissages se font en club avec des chevaux "normaux" même si ils sont tous particuliers. Là, il remet tout en question, comme si moi aussi je devais repartir à 0.
C'est hard, mais passionnant aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Cobou

avatar

Nombre de messages : 2087
Age : 25
Localisation : Seine-maritime ( 76 )
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 11:16

Et, je ne sais pas si tu crois en tout ça, mais voir avec quelqu'un qui le fait pour une communication intuitive avec ton Altaïr ( c'est bien de lui qu'il s'agit ? ) ?
Il y a une partie " Communication intuitive " sur le forum si tu as besoin d'en savoir un peu plus
Je comprend que ça paraisse farfelu pour certains mais parfois ça débloques certaines situations dans l'impasse !
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 11:39

Oui c'est bien de lui qu'il s'agit.... Et bien oui, j'ai fait faire cela aussi :wink: . Je sais que certains trouve cela farfelu... Et bien il en est ressorti ce que j'avais observé. Au niveau cutané il ne supporte pas le contact. C'est comme une brûlure. Il est comme éthéré dès qu'il est contenu il explose. Et c'est comme ça... "Il ne peut pas changer". On m'a parlé aussi de déséquilibre entre l'avant main et l'arrière main, de choc ou d'accident à 11 mois. Mais je n'ai pas connaissance de cela.
Malgré le "il ne peut pas changer", je pense tt de même l'apprivoiser un minimum Wink ... Sans quoi notre problème risque de ne jamais se résoudre. C'est comme persuader un enfant que les chicons c'est bon ! Il faut lui faire avaler en l'introduisant dans un plat qui masque un peu le goût au départ !!! ahah ma fille mange des chicons maintenant!
Ce qui est clair, c'est qu'il ne sera jamais sûr à 100% et qu'il est explosif, je dois mesurer cela pour éviter tt de même le danger.
Il n'est et ne sera jamais manipulable par "tt le monde", je le vois avec mon mari c'est chaud...
Et il est très réactif avec les hommes particulièrement, il avait été au "débourrage" chez un homme l'échec total, j'ai fini par le reprendre (ça n'a pas vraiment arrangé les choses d'ailleurs), c'était très "classique" comme approche et avec ce cheval, ça ne marche pas.
Merci, c'est sympa d'en parler sans se faire juger. Humhum
Revenir en haut Aller en bas
Cobou

avatar

Nombre de messages : 2087
Age : 25
Localisation : Seine-maritime ( 76 )
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 12:43

Oh oui, je pense que petit à petit tu arriveras à l'apprivoiser, il n'y a pas de raisons ! Parfois ça prend beaucoup de temps... Et si il est comme ça, que c'est dans sa nature, tu as l'air de l'accepter puisque tu ne t'es pas encore séparé de lui :wink: ( comme bcp l'auraient fais je pense, voir pire... )
Contrairement à ce qu'on nous apprend, il faut parfois accepter la personnalité du cheval qui partage notre vie et faire avec. Océane refuse souvent tous contacts, alors que parfois c'est une glue, je l'accepte, c'est comme ça. Dans le milieu classique on dirait que ma jument manque d'éducation, moi je dirais que je la laisse juste être elle même... Alors parfois forcément, ça prend du temps pour l'attraper, quand c'est nécessaire ( parage, vermifuge, ... ) et qu'elle est dans un mauvais jour, mais en y pensant je préfère encore ça que d'avoir un cheval qui m'obéit au doigt et à l'oeil, même si c'est fatiguant certaines fois.
En ce qui concerne Altaïr, d'après ce que j'ai compris il peut être dangereux par l’excès de ses réactions, donc forcément c'est plus compliqué...

Tu as essayé le clicker ? Je n'ai jamais essayé personnellement, mais il y a un post aussi sur le forum, dans cette partie ( Éducation ), et ici certaines sont arrivées à de super résultats avec cette méthode !
Revenir en haut Aller en bas
canellle

avatar

Nombre de messages : 8035
Age : 36
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:06

Peut-etre devraistu oublier tes "objectifs" avec lui, pendant un certain temps...si tu te mtes la pression , il va peut-etre le sentir.
Moi, je ne ferai rien avec lui, pendant un bon bout de temps, juste aller le voire evidemment dans son paddock et le laisser venir a toi.
Il ne supporte vraiment aucun autre equide avec lui ? ca pourrait l'apaiser un peu...
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:09

Tout à fait d'accord avec toi... On ne sait pas forcément les "modelés" et c'est finalement égoïste de les enfermer dans un modèle précis, de plus si celui-ci ne convient pas au tempérament du cheval.
Bien entendu dans ce cas-ci, il s'agit ici d'éducation.
On m'en avait déjà parlé je vais voir... En cas de pétage de câble total, cela pourrait jouer le rôle de ceinture de sécurité :wink:
Tu as fait l'expérience de C I ?
Revenir en haut Aller en bas
canellle

avatar

Nombre de messages : 8035
Age : 36
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:11

Oui, j'ai deja fait des CI, pour ma jument...c'est toujours reste tres vague, mais je concois que ca puisse aider, voire debloquer des situations quelquefois.
A 3 ans et demi, il est encore tres jeune...pas l'age pour avoir des "objectifs" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cobou

avatar

Nombre de messages : 2087
Age : 25
Localisation : Seine-maritime ( 76 )
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:17

Si j'ai bien compris Ringora l'a eu quand il avait 3 ans et ça fait 3 ans, donc il a maintenant 6 ans non ?
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:25

Cannelle, je l'ai laissé plusieurs mois et plusieurs fois sans rien faire, mais il ne s'apaise pas, que du contraire. Il redevient complètement sauvage. Et donc lorsqu'il faut le sortir de prairie ou l'aborder pour des soins, c'est même dangereux.
Pour les autres chevaux, non de moins en moins jusqu'à plus du tout. Il était en troupeau avec d'autres que les miens l'hiver dernier et il avait ses souffres douleur. Je l'ai retiré et mis uniquement avec ma jument qu'il connaît bien, c'est elle qui est devenue sa cible au bout d'un moment. J'ai essayé avec mon autre hongre et impossible, Même comportement. Ce n'est pas qu'il est le chef de troupeau le problème... C'est qu'il se décharge constamment de je ne sais quoi sur les autres... Et ça met tout le troupeau sous tension vraiment.
Ce qui est tt à fait paradoxal c'est que je n'ai aucun problème pour le récupérer en prairie par exemple, il vient jusqu'à moi en hennissant (et je ne donne pas de carottes en prairie Very Happy ) . Il ne supporte visiblement pas la proximité contrainte, le contact (il ne se faisait jamais gratter par les autres par exemple...).
C'est exactement cela que je cherche, l'apaiser...
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:27

Oui approximativement c'est cela PPk3
Revenir en haut Aller en bas
Cobou

avatar

Nombre de messages : 2087
Age : 25
Localisation : Seine-maritime ( 76 )
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:36

Et des fleurs de bach ? Ou de l’homéopathie ?
C'est contraignant j'imagine, mais peut-être que ça pourrait l'apaiser ? J'imagine que lui aussi doit souffrir quelque part de cette situation, sans vouloir aller dans l’anthropomorphisme
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:46

Pour la pression Canelle tu as tt à fait raison... Il ressent cela très fort. Je l'ai d'ailleurs levée (si si... Very Happy ) dans le sens où je ne pense plus me promener sur son dos un jour et j'accepte le fait que ça ne sera sans doute jamais possible. Je ne mets plus de "délai" Wink sur les choses "à faire" avec lui. Mais bon s'est plus une volonté d'arrêter les "dégâts" et qu'il arrive malgré tt à pouvoir vivre près de l'homme sans le mettre "en danger" et se mettre en défense sans raison apparente. Et ensuite qu'il puisse être mieux dans ses sabots pour vivre avec les autres.
Vois -tu ? C'est un peu épineux comme problème... Very Happy
PPk3 Penses tu alors qu'il s'agit effectivement de faire "table rase" sur le passé et reprendre à 0 maintenant qu'il a "l'âge"?
Fleurs de bach... hum je suis septique Wink

Revenir en haut Aller en bas
Cobou

avatar

Nombre de messages : 2087
Age : 25
Localisation : Seine-maritime ( 76 )
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 13:59

Ce serait bien qu'une de nos pros des Fleurs de Bach, et du Clicker Training passe par là
Moi je suis limitée car aucune expérience personnelle !

Faire table rase du passé et reprendre à zéro, je ne sais pas... Tout ce qui s'est passé depuis qu'il est avec toi est encré en vous deux, je suis réservée sur le fait que ce soit possible.

A mon avis tu devrais continuer comme tu le fais déjà, tâtonner, essayer les méthodes que tu n'as pas encore essayé et voir, peut-être que dans ce que tu n'as pas encore expérimenté il y a LA solution ! C'est compliqué bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 14:17

Plus concrètement, que se passe t'il :
quand tu le brosses ?
quand tu lui apporte à manger?
quand tu entres dans le pré ?
quand tu lui mets un licol?
quand tu le sors du pré ? le passage de la porte, par exemple
quand tu fais une promenade en main avec broutage autorisé ?
quand tu lui cures les pieds ?
quand quelqu'un lui pare les pieds ? est-il ferré ?
quand le dentiste est passé ?
quand tu entres dans le pré et que tu ne fais rien que t'asseoir dans l'herbe et que tu lis ou téléphones ?
etc
Pour moi, un cheval qui dresse la tête très haut, les pieds plantés dans le sol, ce n'est pas forcément un signe de vouloir dominer mais cela s'apparente plutôt à de la peur. Cela me fait plutôt penser à cela. Pourrais-tu faire des videos et nous les mettre ici pour le voir en mouvement ou quand il est planté ? Dans ce que tu décris, je vois plutôt un cheval sur la défensive en permanence, voire terrorisé. Il a dû vivre de terribles moments dans sa vie.
A t'il bien 6 ans maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 14:58

Et essayer le Shiatsu? Peut-être que ça pourrait l'aider un peu.
Après j'avoue que je n'ai pas beaucoup d'idées. J'aurais dit comme Canellle, ne plus rien faire avec lui et laisser venir.
Ou alors carrément l'opposé, lui faire faire des exercices simples, genre cession à la pression, mais sans renforcement négatif.
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 16:48

Merci pour vos réponses.
Concrètement :actuellement, brossé il se laisse faire mais reste le plus souvent tête en l'air. Lorsque ça dure il a tendance à encenser (mais ça dès qu'un truc lui casse les pieds il le fait)Wink et frotter son nez à l'intérieur de sa jambe aussi...
Pour manger si c'est moi il recule et trépigne. Si c'est trop "long" parfois il se lève.
Dehors pour le foin, il attaqu(ait) sa copine dès qu'il m'apercevait et arrivait au galop. Respectait généralement les distances mais sur le fil... si je ne gueule pas il me marche dessus.
Licol : mettre et enlever tête en l'air il descend quand je presse en peu mais remonte la tête aussi vite et brusquement.
Pour sortir du pré ça va c'est plutôt pour y entrer... il est tendu et près à décoller;)
A la grande prairie, si ça dure ... il se lève Smile Et pour enlever le licol je dois la plus part du temps attendre qu'il ait craché son feu.
Pour les passages de porte il est assez mobile au niveau des hanches donc il bouge assez facilement, si il est calme c'est fluide si pas : très "saccadé".
Promenade, en fait c'est un cheval qui n'a peur de rien à l'extérieur ou presque. Mais il marche tête haute et ne suit pas vraiment ma cadence. du coup je dois l'arrêter souvent et le contenir si je fais "barrage" et que la tension sur la longe (discontinue) est trop forte il se gonfle et .... se lève. Et si il se prend un petit coup de longe sur le poitrail... La réponse ne se fait pas attendre.
C'est très difficile après de récupérer le calme.
Brouter en fait, dans un environnement autre il relève tt le temps la tête et bouge sans arrêt. Je dois dire que je ne le fais plus jamais. Je dois alors emprunter des chemins de terre et là outch il chauffe à mort et c'est le même cinéma!
Pour les pieds ça va, il n'est pas très délicat pour donner les postérieurs mais il les donne.
Ca n'a pas été facile d'ailleurs.
Pour le faire parer dans l'ensemble ça va. Il a été ferré et là comme c'était plus long on avait parfois des petits soucis du même ordre.
Le dentiste aucun problème. Et je m'attendais au pire!
Si j'entre dans le pré et que je reste il fait des aller retour généralement.
Je reste malgré tout méfiante pcq ce cheval fonctionne par "phase" et à la tête du client...
Avec mon homme ça ne passe pas... Wink Mais vous avez compris cela.
Oui il est probablement sur la défensive... Planté sur les antérieurs.
En fait comme si il s'attendait à la sanction qd il déborde? Non?
Je vais tenter plutôt les photos? OK? (et d'abord chercher comment on ajoute des photos ici... Smile
Le truc bizarre c'est qu'il ne me craint pas vraiment, en liberté par exemple, je peux presque tjrs agiter un corde autour de moi ou une badine, si je lui tends un bonbon il s'approcher malgré cela. Mais dès qu'il est tenu ça coince en fait.

Poney, il a eu justement une séance il y a quelques jours et il a apprécié... Mais à long terme ??? Renforcement négatif? Tu veux dire sans sanctionner? Ou plutôt dans le sens tu proposes sans forcer?



Revenir en haut Aller en bas
MIREILLE

avatar

Nombre de messages : 10637
Age : 68
Localisation : VENCE -Sud -est
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 17:19

un cheval qui a un tel comportement a de gros problèmes ou physiques ou psychiques,il ne fait pas semblant quand il marche tête haute, qu'il ensence,c'est qu'il a un problème,le tout c'est de découvrir,où il se situe.....

Je le ferais voir à un bon ostéopathe,et lui ferais faire des séances de shiatsu,pour le détendre,le calmer. Pas facile tout celà,mais il faut bien se dire qu'un cheval ne fait JAMAIS semblant dans la douleur physique ou psychique... No
Revenir en haut Aller en bas
Farina

avatar

Nombre de messages : 5543
Age : 30
Localisation : quelque part en Suisse ou on parle francais^^
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Mer 10 Oct 2012 - 21:23

MIREILLE a écrit:
un cheval qui a un tel comportement a de gros problèmes ou physiques ou psychiques,il ne fait pas semblant quand il marche tête haute, qu'il ensence,c'est qu'il a un problème,le tout c'est de découvrir,où il se situe.....

Je le ferais voir à un bon ostéopathe,et lui ferais faire des séances de shiatsu,pour le détendre,le calmer. Pas facile tout celà,mais il faut bien se dire qu'un cheval ne fait JAMAIS semblant dans la douleur physique ou psychique... No
Je rejoins Mireille et les autres.
Pour moi c'est aussi très certainement un grand émotif et sensible.
J'ai vécu une situation qui y ressemble un peu...avec ma pouliche achetée a 18 mois sauvage..mais sans traumatisme de l'homme. Ca a pris du temps de récupérer. Mais elle avait 18 mois.

Pourquoi ne pas voir avec un VRAI éthologue (pas le truc parelli..mais plutôt une sorte de comportementaliste).....je ne peut que te conseiller Chloé Rola....elle est vraiment très bien et a de très grande connaissances et beaucoup de douceur et de respect avec les chevaux.

Sont site est http://chloerola.com/

Et un article de sont site qui pourrait t'intéresser. http://chloerola.com/2011/02/07/les-facteurs-determinants-du-comportement/

N'hésite pas a la contacter même si elle est loin de chez toi (je sais pas ou t'est).....et a déjà lui demander sont avis..elle te répondra très volontier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Jeu 11 Oct 2012 - 8:24

Oui, ce sont de bons conseils. Et je suis aussi d'accord avec Mireille, parce que porter haut la tête, et puis en plus parfois, avec brusquerie, fait creuser le dos, et les lombaires en prennent un coup. Etant donné sa nervosité et sa sensibilité, il est certainement tendu musculairement. Je pense aussi que le shiatsu et l'ostéothérapie devrait lui faire du bien.
Il a certainement pris des coups quand il est en licol et longe, et il a pris l'habitude de se mettre debout car alors, bien évidemment, la personne qui le tient, recule et relâche la tension. Mais c'est un cercle vicieux, car il devait ensuite prendre une raclée Crying or Very sad
Il va falloir beaucoup de patience.
Les techniques de renforcement positif ont été développées pour l'éducation des chiens, et l'usage du clicker également. Comme ici, des personnes utilisent le clicker pour les chevaux, peut-être devrais-tu te rapprocher d'elles.
Revenir en haut Aller en bas
canellle

avatar

Nombre de messages : 8035
Age : 36
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Jeu 11 Oct 2012 - 10:05

Si tu dis, qu'il a apprecie une seance d'exos, peut-etre pourrais-tu continuer la-dessus...
Je suis d'accord avec les filles, un cheval ne fait jamais semblant, il a du avoir un sacre traumatisme par le passe....mais je vois aussi un probleme de respect, qui peut, a la longue , devenir dangereux pour toi et pour lui...
Tu pourrais lui faire des exos de "cession a la pression" ( ca se dit ca scratch ), au niveau des epaules , de la tete , des hanches...et te servir du clicker pour le recompenser.
Un cheval un peu plus "encadre", dans la douceur , j'entends, sera aussi plus confiant et aura donc moins peur....
Revenir en haut Aller en bas
ringora

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Jeu 11 Oct 2012 - 18:16

Vraiment ça aide d'en parler... et de ne pas seulement y penser toute seule... On y voit plus clair!
Et il y a des choses à "prendre" et à comprendre dans chacun de vos avis.
Oui clairement cette défense a fait qu'il est revenu du "débourrage" : il n'était plus travaillé puisqu'il était trop "dangereux" et surtout j'ai pris conscience pleinement de son tempérament Wink de cette méthode "dévastatrice" . Il y avait un stress au départ mais ça n'a fait que renforcer le fait que si il réagit fort... On arrête tout. (par peur bien sûr) Et je suis certaine que conflit il y a eu dans cette écurie. Certains que j'ai vu d'autres pas puisque c'était "pension travail".
Autre chose : clairement je dois faire aussi un gros travail sur moi même, lors de ces "jolis cabrés" j'ai tendance à paniquer et mes actions sont sans doute plus brusques (à cause du stress).
J'ai par contre remarqué hier que si je laisse un temps + long après sa "bêtise" sans aucun mouvement ni action... Il descend la tête + naturellement . Ce temps d'arrêt + long me permet de faire descendre le stress pour moi et lui semble revenir à 0 lorsque tt se stop autour de lui.
Evidement c'est à "l'intérieur" je ne sais pas si ça aura le mm effet dehors.
Mais dans ce cas je pourrais y "greffer" le clicker pour l'y aider ?
Le site recommandé par Farina est très intéressant. Merci! Je vis en Belgique donc c'est sans doute loin pour cette comportementaliste...
Merci à vous toutes en tous cas!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lul800
Admin
avatar

Nombre de messages : 6215
Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Jeu 11 Oct 2012 - 20:04

Bon, je préviens, ce que tu écris m'émeut tellement que je vais partir dans mes délires...Je préviens qu'il va sûrement falloir faire le tri, parce que j'ai bien peur de me perdre moi-même dans ce que je vais écrire.



Mais toi, c'est la première bonne chose, tu as abandonné cet objectif, ainsi que les autres, d'ailleurs ! Je crois sincèrement que vous êtes sur la bonne voie et il n'y aura pas de "sacrifice" si vous restez à l'écoute l'un de l'autre comme vous l'êtes.
Ta dernière remarque sur le fait que tu stresses me semble extrêmement juste. Je ne sais si c'est particulier aux trotteurs , mais je crois qu'il se passe entre toi et ton cheval la même chose qui m'est arrivée. En situation d'émotion un peu forte pour la jument, je me sentais "reliée" à elle quelque part du côté du ventre, elle me communiquait toute son énergie que je sentais bouillonner là. Il suffisait alors que je souffle et que je libère cette énergie par de la détente et à la même seconde, la jument s'apaisait. Je n'avais jamais vécu ça, c'était irréel et pourtant c'était un fait. De la même façon, quand elle chauffait en promenade (à pieds !!! ), je tenais la longe un peu courte de manière à ce qu'elle en vienne d'elle-même à se mettre sur un cercle et à se rapprocher de moi. Quand elle était suffisamment près, j'attirais sa tête près de la mienne. Nous étions presque chanfrein contre front. Je fermais les yeux et je me mettais presque en état de méditation. Quand j'avais atteint cet état de calme, j'aurais pu lâcher la longe des deux mains, elle n'aurait pas bougé. Et nous repartions, apaisées.
C'était seulement pour t'expliquer l'importance de l'énergie et du calme intérieur dans les moments de tension. Vous n'en êtes pas encore aux promenades à pieds, mais quand vous aurez trouvé votre code de calme propre à vous deux, tu verras, ce sera magique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   Ven 12 Oct 2012 - 9:09

Oui, c'est vrai Lul que tu as fait un magnifique "travail" avec Sainte et cela a certainement été bénéfique pour toi autant que pour elle puisque tu as appris à géré tes émotions grâce à elle.

Ringora, je pense que tu commence à trouver une clé à travers cette remarque que tu as faite hier. Il est normal d'avoir peur quand un cheval se cabre à côté ou devant soi. Cela m'est arrivée quelque fois avec Idole qui n'est pourtant qu'une ponette de 1m45 au garrot, mais c'est toujours impressionnant. Comme le dis Lul, c'est important d'acquérir ce calme intérieur. Peut-être faut-il pour cela utiliser la respiration, faire quelques respirations profondes.
Et puis j'ai aussi un conseil à te donner : évite de penser à des mots comme "bêtises". Un cheval ne sait pas ce que c'est. En pensant à d'autres mots comme " il a été surpris", "il a peur" , "il a une réaction mais je ne sais pas pourquoi, moi pauvre humaine qui ne sais rien" cela te permettra d'aborder la réaction de ton cheval avec une autre perception, avec une autre vue du problème qu'il te pose et surtout à partir de ce nouveau point de vue, tu auras d'autres idées pour interagir avec lui.
Pour le clicker, je pense par exemple que lorsqu'il a allongé l'encolure, la tête plus basse, tu aurais pu cliquer de façon à créer un renforcement positif (si je ne me trompe pas!).

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les bases ne sont pas là...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les bases ne sont pas là...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand les bases ne sont pas là...
» Quand un cochon d'inde est-il sevré ?
» couver des oeufs de canard mais quand?
» Quand brûler les cornes ?
» Les Cannas sont-elles commestibles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Au quotidien :: Education-
Sauter vers: