Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Dim 13 Nov 2011 - 17:08

Bonjour,

petit post pour vider mon sac sans être mal jugée voire jugée tout court sur le fait de ne pas monter mon propre cheval.
Cela fait 5 ans que je suis ATE, et comme c'est assez difficile de trouver un boulot serieux (j'insiste) à l'année j'enchaine les saisons, les employeurs et parfois les disciplines mais j'en reviens toujours à la rando au final (on se refait pas j'ai jamais aimé le manège même si j'en reconnait l'utilité... à petites doses) . Comme vous pouvez l'imaginer il y a de tout et du vraiment n'importe quoi. Donc j'en ai vu des vertes et des pas mûres voire carrément pourri. pale

Bref, le côté convivial, le contact avec les chevaux ( surtout ceux que je connais depuis leur jeune âge comme j'ai bossé 3 ans dans la même structure) ça me plait. Ce qui me dérange, c'est l'exploitation. Je m'explique: en saison encore plus que sur un CE ouvert à l'année, l'objectif de chiffre d'affaire est encore plus présent et il faut vraiment se battre pour arrêter un cheval ne serait-ce qu'une journée pour qu'il récupère ( ils savent très bien faire comprendre quand ils saturent et je ne supporte vraiment pas de faire comme si je ne l'avait pas compris) mon but n'est pas de dégouter les chevaux de leur travail et j'estime qu'ils méritent plus de considération vu tout ce qu'ils donnent et me donnent quand je les appelle (au pré ou en balade quand ils bloquent sur quelque chose) et que malgrès tout ils viennent. ça me fait de plus en plus mal au coeur (et c'est pas le pire que j'ai vu, après quand ça devient du grand délire soit je fais jouer mon droit de veto, autant qu'il serve!! ou je demissionne et je fais pas de bonne pub).
Enfin, aujourd'hui j'ai pris conscience que l'exploitation ça me sort par les yeux. Je ne cache pas que j'aime être à cheval mais si ça doit le casser (physiquement ou psychologiquement) je prefère marcher!!
c'est pas l'idée que je me fais de l'équitation qui ne devrait pas se résumer à être sur le cheval. Dès que je peux je débute mes séances ( cheval et poneys) par une approche, le toucher, le comprendre, interagir avec lui ou le gratouiller...bizarrement ma boss apprécie peu mes les clients sont ravis (surtout les enfants et les débutants) . En gros j'essai de faire mon trou dans un monde ou je suis "à cheval" entre monter ou pas.

Pour mon cheval cette fois la question ne s'est pas posée longtemps: récupéré il y a un an (résumé vite fait de son passé dans ma présentation) Mr dominant, hyper grégaire et complètement blasé de l'homme m'a vite fait comprendre qu'il n'avait plus confiance et que le travail le soulait. Il a suffit de voir sa tête quand j'ai amené sa selle...alors que son voisin de l'époque se serait séllé tout seul s'il avait pu Razz
Tout le monde me disait de le monter au plus vite vu son caractère et moi avec mes doutes je finis par suivre le mouvement et là... grosse cata, lui est rentré en stress total, il refusé le contact ou alors tendu comme une ficelle de s... ( enfin vous voyez lol) l'horreur. Je décide de tout arrêter et de tout reprendre à zero avec un seul objectif: de la détente. On y travaille encore, y a du progrès (il vient quand j'arrive et se laisse faire détendu, depuis peu je le sors en main de son pré pour rejoindre les écuries donc quitter les potes et c'est déjà beaucoup mieux, on atteind les écuries maintenant!!!) mais c'est un autre sujet...
Mais pour en revenir à l'essentiel, grâce à lui j'en apprends beaucoup et je peux explorer la relation au sol,
est-ce que je le monterai un jour? Peut être, peut être pas, c'est lui qui me le dira mais ce n'est plus un objectif en soi.


Jusqu'à aujourd'hui je voulais absolument être cavalière, j'ai exploré le domaine, vu ce qui pouvait se faire ( y a du bon, du beau et de l'absurde, beaucoup d'absurde!) je pense que ces expériences font que maintenant je préfère suivre mon cheval sur la voix qu'il me montre, la plus difficile, la plus frustrante mais la plus belle aussi, il y a une énorme différence entre être cavalier et être Homme de cheval et c'est la seconde que je choisis au moins pour mon dadou. Je pense que je peux remercier les gros avec qui je travaille depuis 3 ans, qui sont d'une bravoure et d'une générosité grosses comme ça.

Pour ceux et celles qui ont eu le courage de tout lire merci et , désolée pour le pavé ( j'avoue que je l'ai repris 3 fois avant de publier et par chance pour vous j'ai racourci pas mal de passage) promis au prochain post je fais court Razz mais ça fait du bien de vider son sac!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Douceur

avatar

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Localisation : 80
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Dim 13 Nov 2011 - 18:28

Ah oui travailler avec les animaux, c'est pour le meilleur (prendre soin d'eux) et pour le pire (voir des choses qu'on n'aurait même pas imaginé possible...).
Revenir en haut Aller en bas
ondine

avatar

Nombre de messages : 4131
Age : 33
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Dim 13 Nov 2011 - 19:26

il faut du courage pour se remettre en question et surtout remettre en question le milieu dans lequel on travaille... et cela prend du temps aussi...

j'espere que tu trouveras le moyen de "tracer ta route", un chemin qui ressemble a ta conception de la relation avec le cheval..

sinon j'ai aussi un ancien martyrisé a la maison , et je trouve que de voir dans les yeux de nos loulous toute la mechanceté dont l'humain est capable, cela permet de mieux savoir ce que l'on ne veut plus pour eux... ni pour nous..
Revenir en haut Aller en bas
Nuts

avatar

Nombre de messages : 7668
Age : 32
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Dim 13 Nov 2011 - 19:35

Ondinette!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Dim 13 Nov 2011 - 20:55

merci ondine, j'espère aussi y arriver un jour au moins pour que les expériences négatives et les prises de décisions difficiles qu'il a fallu parfois prendre à cause "du pire" auquel tu fais allusion Douceur n'est pas été vaines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Dim 13 Nov 2011 - 20:57

Bravo pour ta remise en question, surtout dans le milieu du cheval, rien de plus difficile!
J'espère que tu arriveras à trouver le mieux pour toi et ton cheval mais tu m'as l'air super bien partie.
Revenir en haut Aller en bas
river song

avatar

Nombre de messages : 134
Age : 36
Date d'inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Dim 13 Nov 2011 - 21:19

c'est vraiment une bonne chose d'etre capable de te remettre en question de la sorte, et ton cheval, il a bien de la chance !

j'ai espoir qu'au fil du temps, notre position (cheval animal de compagnie-cheval le plus naturel possible-respect de l'animal) trouve vraiment sa place dans la société
il y a le forum, qui nous prouve que nous ne sommes pas seul ! (et c'est super important pour se lancer!)
c'est grâce au pro comme toi qui peuvent transmettre une autre façon de voir, meme si ta boss a du mal a comprendre, qui sais combien de personnes vont etre touché par cette approche, et la conserver pour leur futur equestre ?

Revenir en haut Aller en bas
himaliae

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 32
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Lun 14 Nov 2011 - 17:38

Pas facile de situation.. car il faut bien que tu vives de ton métier, même si parfois tu dois travailler pour des employeurs que tu n'estimes pas...

Je pense que tu trouveras des clients (randonneurs ou "cavaliers de manège") qui seront attentifs à ton point de vue, et j'espère de plus en plus. Le must serait de leur demander en fin de rando/cours ce qui leur a plu? s'il mentionnent "l'attention portée à la relation avec le cheval", tu aura une preuves des points marqués (et tu pourras montrer à ta hiérarchie que tes clients sont satisfaits?)

J'espère que la "mode" du pied-nu et du sans-mors mènera au final à plus de respect de l'animal (on peut rêver, non??)
Mais il faut des enseignants comme toi, pour montrer aux jeunes ou moins jeunes que l'équitation, ce n'est pas exploiter dans la violence un cheval ficelé jusqu'aux oreilles.

(j'ai envisagé pendant un moment passer mon BPJEPS, vu que mon niveau à cheval me le permet largement. Mais j'ai renoncé, non seulement pour les conditions de travail peu motivantes, mais surtout parce que je suis sure que même avec mon caractère marqué et mes convictions, ce monde me déprimerait... Alors je t'encourage, mais je n'en serais pas capable Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Lul800
Admin
avatar

Nombre de messages : 6166
Age : 24
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Lun 14 Nov 2011 - 18:01

himaliae a écrit:

J'espère que la "mode" du pied-nu et du sans-mors mènera au final à plus de respect de l'animal (on peut rêver, non??)

C'est un ATE qui m'a fait découvrir les pied-nus. Et c'est suite à cette rencontre que j'ai voulu être ATE (avant d'abandonner la monte). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Lun 14 Nov 2011 - 19:26

j'ai découvert les pieds nus et le sans mors il y a 2 ou 3 ans lors d'un entretien d'embauche "rallongé": j'ai pu voir , essayer et suivre l'évolution ( des pieds surtout) et j'avoue que ça m'a bien plu. De là à le faire dans le travail dur dur si ce ne sont pas mes chevaux et il y a une idée qui a la vie dur même chez des cavaliers dont l'expérience devrait quand même les emmener au dessus de ça (mais bon...) et je l'entends très souvent: " si t'as pas de mors tu fais comment pour l'arrêter s'il te prend la main?" no comment, idem quand j'entends que les fers sont un mal nécéssaire No Entre pro le débat devient vite houleux donc je préfère faire mes trucs à ma sauce et montrer qu'au final ça se passe assez bien (juste pour le mords parce que je me vois pas déférrer 16 chevaux qui n'ont pas l'habitude d'être pieds nus et en haute montagne!) plutôt que de se battre. Côté clients bah j'explique le pourquoi du comment en essayant de rester neutre et en prenant souvent comme exemple le mode de vie des chevaux sauvages ou dans mes expériences, je pense qu'à partir du moment où tu peux amener les gens à se poser des questions c'est déjà un gros pas en avant!!!

merci himaliae, souvent les retours concernent le moment agréable passé ensemble, la confiance qu'apparemment j'inspire ( ça me fait toujours rire même si j'apprécie) et la relation que j'ai avec "mes" gros: c'est marrant de voir comment ça étonne les gens de voir un petit bout comme moi du haut de mon 1m56 jouer avec des dadous de 700kg, parfois hausser le ton à plusieurs metres de distance et de voir l'intéresser réagir comme un enfant qui sait qu'il a fait une bêtise , ça me fait vraiment délirer et j'adore ça moi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
himaliae

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 32
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    Lun 14 Nov 2011 - 21:48

nanou85 a écrit:
donc je préfère faire mes trucs à ma sauce et montrer qu'au final ça se passe assez bien plutôt que de se battre. Côté clients bah j'explique le pourquoi du comment en essayant de rester neutre et en prenant souvent comme exemple le mode de vie des chevaux sauvages ou dans mes expériences, je pense qu'à partir du moment où tu peux amener les gens à se poser des questions c'est déjà un gros pas en avant!!!

Je pense aussi que c'est la bonne méthode
Les gens sont pour la plupart curieux et désireux d'une relation agréable pour le cheval, et ils viennent poser les questions quand ils voient des sans-mors ou pieds nus (enfin perso en extérieur j'y ai le droit à chaque fois, et je prends le temps qu'il faut pour expliquer posément). C'est encore pire quand on fais des balades en main (mais pourquoi vous ne montez pas dessus? ca ne sert à rien un cheval si on ne monte pas dessus! )

Il faut des gens, des lieux, ou l'on peut faire découvrir d'autres ""équitations"" (englobant dans "equitation" tout le temps passé avec le cheval, et pas seulement sur son dos) que celle que l'on voit dans la majorité des clubs

nanou85 a écrit:
merci himaliae, souvent les retours concernent le moment agréable passé ensemble, la confiance qu'apparemment j'inspire ( ça me fait toujours rire même si j'apprécie) et la relation que j'ai avec "mes" gros: c'est marrant de voir comment ça étonne les gens de voir un petit bout comme moi du haut de mon 1m56 jouer avec des dadous de 700kg, parfois hausser le ton à plusieurs metres de distance et de voir l'intéresser réagir comme un enfant qui sait qu'il a fait une bêtise , ça me fait vraiment délirer et j'adore ça moi aussi!

Oui.. j'ai aussi le grand gosse qui sait trèèèès bien quand il fait une bêtise... Rolling Eyes

C'est bien de faire découvrir à des gens qu'un cheval peut être aussi amical et réceptif qu'un chien ou un chat. C'est ce que j'essaie d'expliquer à chaque fois: c'est un animal sensible et intelligent au même titre que votre fidèle toutou, qui sait très bien se faire comprendre et réclamer des grattouilles

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur    

Revenir en haut Aller en bas
 
professionnelle et obligée de monter... de plus en plus à contre coeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poulinière de 16 ans
» Comment monter un bac récifal?
» combien de temps monter de nitrite
» Jakou étho:vidéos et photos jusqu'à monter cheval nu !
» monter de nitrate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Pour réfléchir un peu... :: Et votre cheval , il en pense quoi ?-
Sauter vers: