Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 vermifuge naturel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
piednaturel

avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 37
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 5 Déc 2010 - 21:44

Beuh je ne sais pas. C'est quoi la compostion? Moi tu sais, l'anglais...lol
Paesyre sera mieux te dire. Razz

Je n'y avais pas pensé, mais voila la réponse du responsable d'AJC datant du 29-01-2008:

Bonjour, Merci pour votre mail et pour l'intérêt que vous portez à nos produits. L'AVW-123 est effectivement un produit réputé dans la lutte contre lesinsectes, surtout en Amérique du nord.Nous savons que la terre Diatomée a une action sur les insectes (6pattes) adultes. La terre Diatomée, par son pouvoir abrasif, use lamembrane externe de l'insecte et provoque sa mort par déshydratation.Par contre, nous n'avons aucune étude concernant l'action de la terre deDiatomée sur les larves et les œufs de ces insectes. Concernant les parasites intestinaux, nous n'avons nous-même pas réaliséd'études sur la terre de Diatomée et sur son action sur les parasitesadultes ainsi que sur les œufs et/ou parasites au stade larvaire.N'ayant pas de références fiables de disponibles (études internes ouréalisées par un organisme vétérinaire) sur son action, c'est pourquoinous ne l'utilisons pas actuellement dans nos préparations. Des testsavec coprologies avant/après seraient judicieux au minimum afin devalider l'action de la terre Diatomée sur les parasites intestinaux. L'utilisation de la terre Diatomée ne génère pas de risque connu à cejour sur les animaux à sang chaud en usage externe. En usage interne,son action abrasive peut être un désavantage sur les paroisintestinales, surtout au niveau des lésions provoquées par les parasitesintestinaux hématophages (comme les strongles par exemple). Celaexplique peut-être la présence du lactobacille (riche en probiotique). Dans votre cas, si vous vermifugez votre cheval 4 fois par an,l'utilisation alternée du VERS TRANKILL et de la terre Diatomée peutêtre une alternative, sous réserve toujours de l'efficacité et del'innocuité de la terre Diatomée. Restant à votre disposition,

Voila. Tu peux leur redemander 3 ans après, ils ont toujours répondu à mes questions. Razz

Bon en gros, leur message m'a un peu refroidi pour la terre diatomée. Mais bon, je ne sais pas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cocoboulou

avatar

Nombre de messages : 622
Age : 51
Localisation : Québec
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 5 Déc 2010 - 21:50

Merci beaucoup piednaturel.

Mille excuse je n'avais pas réalisé que mon lien était en anglais!

Et je n'avais pas réussi à trouver le contact de de l'AJC!

Je vais leur poser la question et je viens poster la réponse, car moi aussi là maintenant j'ai un doute sur la TD...mais qui sait après 3 ans, ils sont peut-être rendus plus loin!

Encore merci!



I love you
Revenir en haut Aller en bas
cocoboulou

avatar

Nombre de messages : 622
Age : 51
Localisation : Québec
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 6 Déc 2010 - 1:54

Je viens de faire une recherche pour le vermifuge naturel et la terre diatomée.

Alors pour Ultra AVW-123, voici ce que j'ai trouvé.

Pour le Canada et les USA:

http://www.ultrateck.net/frvers.html

et pour l'Europe:

http://polgregoire.blogspot.com/

Ils semblent avoir changé d'avis.

je leur ai envoyé un EMAIL avec des questions très précises. J'attends une réponse.

Mais d'après leur site, la TD combinée aux probiotiques ne représenterait aucun danger...

À suivre.


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MIREILLE

avatar

Nombre de messages : 10637
Age : 68
Localisation : VENCE -Sud -est
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 6 Déc 2010 - 9:27

Merci beaucoup cocoboulou pour tes liens très intéressants et tes recherches
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
cocoboulou

avatar

Nombre de messages : 622
Age : 51
Localisation : Québec
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 6 Déc 2010 - 23:42

Merci Mireille!

Je viens d'avoir une réponse Pol Grégoire http://polgregoire.blogspot.com/

Il écrit:

Bonjour X,

J’ai abandonné la terre diatomée car ça revenait trop cher de la faire revenir en Belgique et, que je n’étais pas sûr du résultat sur le long terme! J’ai ensuite utilisé les produits du Dr. Ancelet mais suite à une grave colique chez un de mes chevaux, due à des vers énormes, je suis retourné, la mort dans l’âme, aux produits chimiques. J’utilise les produits les moins toxiques possibles et seulement deux fois l’an. Voilà, je sais que c’est une mauvaise solution mais je n’ai rien trouvé à mettre à la place dans le contexte actuel de gestion des prés ; soit il y a trop de chevaux et la pression des vers est trop forte car le sol est pollué par les crottins soit, il y a peu de chevaux et ils sont fourbus à cause du trop d’herbe riche. C’est un problème en Belgique, la terre est très bonne et l’herbe est par conséquent trop riche pour les chevaux. Il faudrait des espaces plus pauvres et boisés et aussi enlever les crottins si on ne peut pas faire de rotation! Voilà, le problème est complexe et varie en fonction du lieu. On s’approche de la vérité mais ce n’est pas toujours parfait!

Bien à vous,

Pol Grégoire

http://www.polgregoire.org Pour Ultra AVW-123

Ça fait réfléchir...Je repense à ce ce que piednaturel a écrit: tous les chevaux ne sont pas vermifugés....

scratch
Revenir en haut Aller en bas
piednaturel

avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 37
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Mar 7 Déc 2010 - 7:36

Pour moi Docteur Ancelet écrit en gros sur le terrain (l'organisme pas la pature), c'est à dire qu'il donne des compléments en minéraux permettants à l'organisme de se renforcer. Il y a sans doute d'autres notions (la lune ...) dont il doit parler.
Le problème, c'est que si on prend un cheval qui a toujours été vermifugé et que l'on stoppe brutalement, il va justement se passer le phénomène décrit par Ancelet et l'esembles des experts en parasitologie, c'est à dire que l'on risque la sur contamination.
A l'inverse, un cheval qui n'aura jamais été vermifugé, n'aura aucun problème (à voir selon les cas).

Ce sont donc les premiers temps, le plus important après l'arrêt des vermifuges.

Il faut faire très attention avec ce type de témoignage, à l'image du pied nu, les gens vont appliqur une sorte de protocole et à côté parfois faire n'importe quoi. Je ne dis pas que c'é&tait le cas pour ce cheval, mais il serait bon d'avoir des précisions sur ce cheval qui a conduit à ce surparasitisme.

Mais bon, personnellement, j'ai lu le livre "hypothèse" de Ancelet, ce livre ne parle par des vermifuges, il est juste question de l'alimentation. Honnètement, je n'ai pas trouvé ce livre très intéressant, et j'ai du mal à faire confiance dans les produits qu'il vend même si je suis sûr qu'il ya une grande part de vérité dans ses théories.

Le problème étant que la santé est un tout et que l'on ne peut la limité à un histoire de carrence à mon avis.
Ce n'est pas une critique de Ancelet, juste que je trouve son raisonnement, du moins ce que je connais de lui (c'est à dire pas grand chose), trop limité en matière de parasites et impossible à généraliser.

A l'inverse, le produit d'AJC n'est pas un complément alimentaire (même si indirectement il joue ce rôle), c'est un vermifuge qui diminue le taux de strongles et de ténias de façon efficase et prouvée.
Ce qui permet à un cheval n'ayant pas les bonnes conditions de vie et surtout an ayant un terrain (organisme) fragilisé, de pouvoir lutter contre les parasites sans avoir les effets d'une mollécules chimiques.
Sans oublier le nombre de plus important de chevaux traité en chimique et parasité. Ce point est à prendre en compte dans toute démarche.


Voila l'article que j'avais écris le 2 Février 2009 sur mon blog. Depuis, je n'ai pas changé d'avis:

Les parasites internes du cheval
Posté par piednaturel le 02 fév 2009 | Dans : Le pied nu chez le cheval

Encore une fois et comme c'est le cas dans beaucoup de domaines se touchant à la médecine équine, de nombreux préjugés ont la vie dure.

Nous imposons souvent à nos chevaux un mode de vie assez extraordinaire. Voilà en quelques mots comment l'on peut résumer quelques erreurs:

-Nous sélectionnons les adultes que nous estimons les meilleurs à la reproduction.

-Lorsque la jument attend son petit, nous l'isolons et lui évitons tout mouvement afin d'éviter tout risque de blessure.

-Rapidement, nous sevrons le petit à une date précise ne correspondant à rien d'un point de vue biologique.

-Nous mettons une selle, un filet et bien sûr des fers afin de commencer le dressage du jeune cheval.

-Nous lui imposons au minimum 21 ou 22 heures de box par jour où il sera nourri par deux ou trois repas énergétiques avec très peu de fourrage et peu de diversité.

-Tout au long de sa vie, le cheval sera isolé du milieu extérieur et de ses congénères.

-Dès son plus jeune âge, nous imposons au cheval un protocole de vermifugation.

Intéressons nous à ce dernier point.

Nous partons du principe que le cheval a besoin de l'homme pour survivre.

Cette attitude consite à nous rassurer, car la réalité est en totale contradiction.

A l'image que je ne pare pas les chevaux vivant au box, je ne peux parler de santé et de parasites sur des chevaux vivant à l'opposé de leur besoin.

Un cheval stressé voir dépressif aura une immunité faible. Son organisme ne sera donc pas en mesure de lutter de façon cohérente contre les divers parasites du milieu extérieur.

Pendant long temps, nous avons considéré les parasites comme nuisibles au cheval.

En réalité, c'est la sur abondance d'une espèce de parasite qui peut être nuisible.

Le cheval peut tout à fait tolérer une certaine quantitié parasitaire dans son organisme ce qui est de toute façon inévitable, mais on estime qu'une charge parasitaire minimale serait indispensable à son bon fonctionnement.

L'on va donc commencer à parler d'équilibre parasitaire.

C'est-à-dire que la charge niveau parasite va diminuer ou augmenter chez le cheval selon la saison sans en affecter sa santé.

L'immunité du cheval permet de réguler la quantité de parasites présents.

Cette immunité est dite de contact. C'est-à-dire qu'elle se développe grâce au contact permanent entre le cheval et le monde parasitaire.

Le jeune cheval, sevré très tôt, souvent mis dans un autre groupe de jeunes n'ayant eu-même développé aucune immunité, souvent nourrit de façon incohérente, n'aura donc aucune arme pour lutter contre les parasites présents dans le milieu extérieur.

Dans le milieu sauvage, les chevaux savent rechercher des plantes permettant à leur organisme d'éliminer une quantité de parasites. Au lieu de rechercher des produits hautement énergétique, nous devrions commencer à rechercher ces plantes. C'est le principe des vermifuges naturels.

Pour palier à ces manques, nous utilisons donc des protocoles de vermifugation.

Il n'est pas à exclure l'utilisation de ces produits à partir du moment ou l'homme intervient dans la vie du cheval. Il ne s'agit pas de laisser le cheval sur parasité, mais bien d'éviter le sur parasitisme qui n'a pas lieu d'être.

Le cheval est un herbivore. En conséquence son organisme est adapté à la digestion du monde végétale. L'utilisation de certaines plantes n'aura donc aucun effet toxique sur le cheval. Il faut bien sûr savoir sélectionner la plante et la quantité à donner.

La diversité alimentaire aura donc un grand rôle. La combinaison de diverses plantes va aider l'organisme à lutter contre une surcharge parasitaire. Une alimentation à base de fourrage va permettre un bon fonctionnement du métabolisme tout au long de la journée. On peut donc supposer que le ph de l'organisme sera stabilisé à son meilleur niveau et que la flore symbiote du cheval pourra pleinement jouer son rôle.

Maintenant quand est-il des vermifuges de synthèse.

Les laboratoires ont mis au point des molécules destinées à tuer le plus grand nombre de parasites possibles dans un temps réduit.

Ces molécules ne font pas partie de l'alimentation d'un herbivore et devrons donc être éliminé rapidement par les organes régulateurs du cheval.

L'agression provoquée par les vermifuges va provoquer une dissipation de toxines par les parasites dans l'organisme du cheval. Ce processus peut avoir lieu avec l'utilisation de plantes , mais dans une moindre mesure et sur une durée plus longue.

L'on estime que les molécules de synthèse se retrouvant dans le milieu sont une source de pollution pour les autres espèces comme certains insectes voir des mammifères (chiens).

Comme on l'a dit, ces molécules sont très efficaces à court terme, mais quand est-il à long terme.

Certaines espèces de parasites comme les strongles existent en permanence chez le cheval.

L'utilisation d'un vermifuge de synthèse va permettre de tuer une grande partie de ces derniers.

Que constatons nous alors?

Une fois l'effet du vermifuge passé, les parasites vont revenir, mais ces parasites peuvent être d'une autre espèce. En effet, les parasites suivent les mêmes lois biologiques que l'ensemble du monde vivant. Il y a une concurrence entre parasites.

Nous pouvons donc craindre que certaines espèces de strongles soient remplacés par des ténias par exemple.

L'effet sur la santé du cheval n'aura plus rien à voir.

De plus, l'on constate que l'immunité du cheval s'adapte en permanence aux parasites. Nous avons au final un équilibre en l'hôte et le parasite. Ce n'est pas le cas avec les molécules de synthèse, car les parasites savent évoluer et apprennent à résister face à ses molécules.

L'on parle donc de résistance parasitaire.

La course aux nouveaux vermifuges est donc lancée. Le vainqueur ne fait aucun doute car le rapport bénéfice et investissement des laboratoires a une limite théorique alors que l'évolution des parasites est sans fin.

Nous sommes donc dans une impasse.

Un discours commercial est souvent tenu. Ce discours consiste à dire que nos chevaux vivent de plus en plus vieux et sont en meilleure santé que leurs ancêtres.

En réalité c'est tout l'inverse. Les problèmes de sur parasitisme n'ont jamais été aussi important même si on prend une population d'équidés ne souffrant aucunement de la faim.

Le nombre de colique n'a cessé d'augmenter ces dernières années.

Les protocoles de vermifugation se sont alourdis à l'extrême. Il faut maintenant un vrai budget vermifuge pour des résultats plus que médiocres.

Ce sujet sur les vermifuges n' a pas comme prétention d'être un texte scientifique et argumentatif sur une thèse donnée. C'est une simple constatation reconnue par le monde vétérinaire, mais qui n'a peu de poids face à des arguments commerciaux.



Revenir en haut Aller en bas
orelycopter

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Mar 7 Déc 2010 - 9:07

Pfiou....Après vous avoir tous lus, je dois dire que je ne sais plus vraiment quoi faire scratch Bon le vermifuge chimique est exclu, mais j'hésite sur plusieurs points :
Dois-je faire une copro pour voir s'il est vraiment utile que je vermifuge? (je ne sais pas combien ça coûte mais j'avoue que les finances me limitent beaucoup)
Si je choisis le vermifuge de chez ajc, il n'est peut être pas utile de faire un drainage hépatique?
Quel vermifuge naturel choisir?

En plus, je ne sais pas si les propriétaires des poneys voudront vermifuger Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5565
Age : 28
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Mar 7 Déc 2010 - 9:34

Pour le vermifuge d'Ancelet, ce n'est pas la première fois qu'il y a des problèmes, bien au contraire. Pour modérer l'arrivée des vers ça peut-être utile je pense, mais quand ils sont là, ce n'est pas assez fort. Dans ce cas, mieux vaut se tourner vers d'autres plantes.

orely: une copro ça doit couter dans les 15€ environ (tout dépend où tu demandes, les tarifs varient énormément)

Perso niveau vermifuge, je suis plutôt pour le fait maison, si on sait faire. Sinon celui d'ajc est pas mal, mais il y en a surement d'autres d'intéressants aussi.
Revenir en haut Aller en bas
piednaturel

avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 37
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Mar 7 Déc 2010 - 10:12

Mon amie véto me dit que les copro sont intéressant quand on a des signes cliniques et que l'on veut confirmer un problème.
Car au final, un taux même très élevé de strongles (oeuf) ne pose pas forcément de problèmes à l'organisme.
Bon après, tout est relatif, je ne sais pas trop quoi penser sur ce point.
J'avais lu par exmple pour le ténia, qu'à moins de 80 par gramme, la copro sortait négative. A confirmer.
Enfin, faudrait confirmer, mais un taux de 0 est e toute façon une abhération.
Il faut aussi voir que l'on mesure en général des oeufs, ce n'est bien sûr par de gros vers immondes.
Je n'ai jamais un seul ver dans les crotins de mon cheval et le jour ou j'en verai un, je me posera des questions. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Mar 7 Déc 2010 - 12:28

Tout a fait Piednaturel ;
Attention aux examens de toutes sortes... Ton amie Vétérinaire te confirmera que de plus en plus d'examens ( prise de sang, copro ) comme on ne peut pas certifié le négatif...on confirmera le positif; Aprés reste la bagarre des chiffres avec toutes leurs interprétations...... Certains d'entre nous sont malades a rester coucher avec 38° de fievre, alors que d'autres travaillent avec 39.5°;
Vous mettez la dessus un bon discours commercial et vous vous retrouvés a faire les traitements préconisés en étant sur d'avoir raison.
Revenir en haut Aller en bas
MIREILLE

avatar

Nombre de messages : 10637
Age : 68
Localisation : VENCE -Sud -est
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Mar 7 Déc 2010 - 17:41

très complexe tout ça scratch
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
cocoboulou

avatar

Nombre de messages : 622
Age : 51
Localisation : Québec
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Mar 7 Déc 2010 - 18:05

Je pense que je vais aller réfléchir...car je n'ai jamais été aussi mêlée...
Pour le vermifuge chimique, j'oublie ça à cause de mes chiens qui vont dans le pré des chevaux et adorent le crottin...
Et pour le naturel...
Mais mon pâturage est grand...peut-être que je pourrais ne pas vermifuger??????

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Morgane

avatar

Nombre de messages : 1560
Age : 28
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 20 Fév 2011 - 11:15

Et bien suite à tout vos témoignages plus intéressant les uns que les autres, je sais ce que je vais pouvoir faire maintenant.

J'ai commandé le vermifuge d'ACJ vers trankill. Sachant que mon cheval est sur un espace de plus de 100 hectares. Mais que les "bonnes" plantes sont rares malgré tout...

Son compagnon de prés lui se fait vermifuger aujourd'hui avec un vermifuge classique, cela implique t'il des risques de contamination pour le mien ? Vaut t'il mieux faire les deux poulains en même temps ?

A quel fréquence par an, dois je vermifuger mon cheval avec le vermifuge d'ACJ?


Merci
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 20 Fév 2011 - 11:44

Citation :
Vaut t'il mieux faire les deux poulains en même temps ?

Là-dessus, je pense qu'il n'y a pas de discussion, il faut vermifuger tous les chevaux en même temps pour éviter la recontamination des uns par les autres. Smile
Revenir en haut Aller en bas
MIREILLE

avatar

Nombre de messages : 10637
Age : 68
Localisation : VENCE -Sud -est
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 20 Fév 2011 - 13:28

d'accord aussi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
piednaturel

avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 37
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 20 Fév 2011 - 16:46

Sur 100 hectares, la problématique n'est pas la même que dans un petit paddock.

De plus, le vermifuge d'AJC se donne en 2 fois espacé de 8 jours afin de permettre une diminution du taux de strongle et ténias progressifs.

C'est une simple aide en cas de trop grande contamination sans les effets secondaires des autres vermifuges.

Dans ton cas Morgane, avec l'espace et le fait que tu redonnes une dose après, tu ne devrais donc pas avoir de problème.

Le mieux c'est dans la même période que les autres, mais comme je l'ai dis, tu es dans une optique de diminution progressif sur de grands hectares.

Attention aux poulains durant la période de sevrage, c'est la période à risque.

Tu peux en donner comme tu le sens. Tu peux partir sur 3 ou 4 fois par an, mais si tu fais 1 ou 2 fois, cela peut très bien suffire.

De toute façon, faut arrêter de s'adapter à la médiocrité si on te dit quelque chose.

Déjà que les chevaux ferrés sont un danger entre les coups de pieds et les clous dans les prés: mon cheval s'était pris un petit coup involontaire sur le glome d'un cheval ferré et cela avait terminé en infection.

Pour les vermifuges, c'est la même chose.

Si un proprio me dit, j'utilise telles molécules à telles périodes car c'est mon véto qui me l'a dit, je lui répond, et bien moi, je fais comme ça, tu t'adaptes à ma façon, car ma façon n'occasionne aucune pollution des sols et je ne risques pas de faire crever un chien avec un crottin pollué, sans parler du fait que ça fait prêt de 4 ans que mon cheval n'a pas ingéré une molécule de synthèse. Et si ça ne suffit pas, je donne le nom d'un professeur vétérinaire qui dit à ses élèves que les programmes de vermifugation sont une aberration proposée non pas par des spécialistes, mais par les laboratoires.

Il y a 20 ans, on devait vermifuger un cheval pour moins de 15 euros par an (et encore je suis large), maintenant, certains vermifuges coutent plus de 40 euros la dose.



Revenir en haut Aller en bas
MIREILLE

avatar

Nombre de messages : 10637
Age : 68
Localisation : VENCE -Sud -est
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 20 Fév 2011 - 16:52

Tu vermifuges ton cheval,qu'avec des vermifuges naturels?

Tu fais faire des copros de temps en temps?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
piednaturel

avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 37
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Dim 20 Fév 2011 - 18:20

Oui que des vermifuges naturels.

L'efficacité sur les strongles et ténias est prouvé par des études.
Il n'y a pas de raison particulière à faire des copro.
Et de toute façon, même une copro positive aux strongles ne veut rien dire sur le plan clinique.
Par contre, il est prouvé qu'un programme de vermifugation agressif provoque des recontaminations importants surtout avec les ténias ce qui est bien plus grave.

Faut vraiment sortir de cet état d'esprit qui consiste que l'on prend forcément plus de risque à sortir des standards classiques. Oui, un cheval peut mourir sur parasités sans vermifuges, mais il pet avoir le même problème avec un programme intensif, voir, et c'est tout l'enjeu du débat, constater que les programmes de vermifugation ont accentués la pression parasitaire, la résistance et une diminution de l'immunité.

Pour cela que des chevaux sur vermifugés sont parfois toujours parasités avec des signes cliniques alors que des chevaux abandonnés dans des prés sans jamais voir l'homme, ont souvent aucun problème.
Après, il ne faut pas généraliser car cela dépend de beaucoup de facteurs.
Un cheval mal nourri aura tendance à être plus parasités et surtout avec des signes cliniques plus importants.

La santé est un tout.

Quand, mon cheval a souffert de la faim l'hiver dernier dans son ancienne écurie de merde ou l'on économise le foin, je pense qu'il était plus sensible aux parasites. Maintenant, je ne suis pas inquiet sur ce sujet.

La santé est un tout ( message subliminal). Razz
Revenir en haut Aller en bas
canellle

avatar

Nombre de messages : 8035
Age : 36
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 21 Fév 2011 - 11:08

Tu utilises le vermifuge d'AJC Piednaturel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 21 Fév 2011 - 13:10

Oui je crois qu'il l'utilise !
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5565
Age : 28
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 21 Fév 2011 - 15:25

oui mais pas souvent je crois.

Mais effectivement sur 100 hectares je pense qu'il faut avant tout surveiller, car si les chevaux ne sont pas trop serrés (ce qui devrait être le cas, vu la surface), il y en a beaucoup moins besoin.

C'est la surpopulation qui favorise les vers.
Revenir en haut Aller en bas
piednaturel

avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 37
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 21 Fév 2011 - 16:36

Oui celui d'AJC.

Mais honnètement, sur 100 hectares, avec une alimentation correcte, c'està dire équilibrée et des chevaux souvent en mouvement, je pense qu' aucun vemrifuge n'est nécessaire.

Mais il faut s'adapter à chaque cheval, par exemple, en cas de maladie, l'immunité globale de l'animal peut s'affaiblir.

Il ne faut pas croire que sans les vermifuges, tous les chevaux seraient en train de crever dans les prés. Le vermifuge doit être avant tout considéré comme un support dans les moments difficiles: sevrage, maladie, sur population, stress...
En gros, cela va palier sur un moment donné les problèmes provoqués par la domestication.

Revenir en haut Aller en bas
Morgane

avatar

Nombre de messages : 1560
Age : 28
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 21 Fév 2011 - 18:53

En effet je compte le donner une fois maintenant, car il vient tout juste d'un endroit où il y avait pas mal de chevaux pour peu d'espace. Et après je ne pense plus lui donner et essayer de mettre à sa disposition des plantes vermifuge.

Merci pour vos conseils en tout cas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
piednaturel

avatar

Nombre de messages : 1645
Age : 37
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 21 Fév 2011 - 20:54

A ta place, je ferai un vermifuge uni dose d'AJC puis après juste une alimentation normale.

Si tu complémente, il existe aussi des plantes vermifuges à rajouter à la ration sous forme de cure.

Mais personnellement, je pense qu'un vermifuge de synthèse ne va rien apporter si ce n'est l'affaiblir.

Tu peux aussi faire une petite cure de levures si il avait beaucoup été traité avant.
Revenir en haut Aller en bas
Morgane

avatar

Nombre de messages : 1560
Age : 28
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: vermifuge naturel   Lun 21 Fév 2011 - 23:16

Oui c'est ce que je pense faire, suite à vos conseils. Wink

Du coup, une cure de PVB drainage hépatique serait elle la bienvenu ou pas la peine?

Je ne veux plus le vermifuger avec les vermifuges agressif si ce n'est pas vital...j'avais fait une cure d'ema suite à son dernier vermifuge (que je regrette maintenant Crying or Very sad )

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vermifuge naturel   

Revenir en haut Aller en bas
 
vermifuge naturel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Validation d'un vermifuge naturel chez les chevaux
» vermifuge naturel
» Vermifuge naturel?
» Vermifuge naturel
» Vermifuge naturel pour chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Questions santé :: La santé de nos chevaux-
Sauter vers: