Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les entiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Les entiers   Lun 11 Oct 2010 - 17:29

Néfertari a écrit:

Citation :
Idem quand il s'agit de s'occuper d'un entier.
Je ne sais pas ce que beaucoup ont contre les entiers, mais bon sang, ce sont des
chevaux comme les autres , si ce n'est qu'ils ont un peu plus de fougue et encore
cela dépend des entiers.
Gros problème pour trouver une pension qui accepte un entier, trop ceci ou trop cela,
bref toujours une bonne excuse.
Et quand vous en trouvez une, le jour où vous l'amenez, et qu'il descend du van, tout
fier, et fringant, vous voyez les mines se défaire.
Un pas en avant dix pas en arrière !

Et d' entendre dire alors, " vous savez, je ne le garde que si cela se passe bien,
s'il est vraiment gentil, " alors vous vous dîtes pourvu qu'il ne fasse pas de bêtises.
Et quand , les premières minutes de son arrivée, il joue les gros bras et enlève la clôture du bas, vous vous attendez à ce qu'on vous dise de le ramener...

N'ayant pas d'entier moi-même, mais ayant été en contact avec eux et m'étant occupée de plusieurs étalons , je dois dire qu'ils ne sont pas pires que certains hongres ou certaines juments.
Et, dans ma naïveté , je pensais que lorsqu'on se disait "gens de chevaux", on ne faisait pas de différence .
J'ai tout de même, trois connaissances qui ont connu des difficultés pour placer leur
entier, et une qui a dû le reprendre tant la "pro" qui tenait la pension , a fait preuve
d'une inexpérience et d'une incompétence flagrantes, se cachant derrière le fait qu'elle ne pouvait pas prendre de risque pour les autres chevaux et propriétaires.
Et pour elle-même, bien entendu!

Et , je suis témoin que ce petit entier est une perle, la personne qui a connu ces déboires est celle que je citais plus haut, au temps où elle montait sur son dos, c'était
en simple filet, sans selle, ou en simple licol simplement à la voix. Le plus naturel
possible . Une vraie osmose lie ces deux êtres.
Elle ne veut plus monter, mais a toujours , bien sûr conservé une relation très étroite
avec lui, je les ai vus tous les deux, et je peux dire que c'est beau!

Voilà, je tenais à exprimer ma colère face à l'incompétence de gens qui prétendent s'y connaître, et essaient d'en mettre plein la vue avec leur façon de monter, leur
petite bombe sur la tête, leur petite cravache dans la main et tout le tralala...
enfermés qu'ils sont dans leurs habitudes, et leur cloisonnement subjectif.
Leur manière de voir la vie et de considérer le monde étant complètement linéaire.
Revenir en haut Aller en bas
MIREILLE

avatar

Nombre de messages : 10637
Age : 69
Localisation : VENCE -Sud -est
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Lun 11 Oct 2010 - 18:03

j'ai toujours beaucoup admiré et aimé les entiers,mais je trouve aussi qu'ils sont bien à plaindre,car toujours isolés des autres, une vie à part,séparés des autres chevaux,enfermés dans des boxes avec grilles,traîtés sévèrement,car beaucoup de gens en ont peur Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les entiers   Lun 11 Oct 2010 - 19:20

Je me suis beaucoup posé de questions par rapport aux entiers en feuilletant les annonces... Et j'avoue que c'est galère. Surtout quand on a pas un champs à soit mais une pension...
Vasectomiser ? C'est intéressant mais faut pouvoir sortir l'argent... et ça reste un risque opératoire pour le cheval quand même...

Bref, j'ai pas trouvé de solutions personnellement...
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Lun 11 Oct 2010 - 20:27

Ce qui me gènerait aussi pour un entier, c'est l'isolement social qu'il aurait à subir. Je pense qu'il vaut bien mieux leur faire subir une castration; c'est un mauvais moment à passer mais ensuite c'est fini, tandis qu'entier et toujours isolé, c'est une longue vie de tristesse et de frustration je pense! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 28
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Les entiers   Lun 11 Oct 2010 - 23:59

+1 avec erell, je crois que la vasectomie reste la meilleure solution, en dehors de la reproduction. comme ça pas de problème, il peut aller avec les juments sans qu'on se retrouve avec des surprises, et cependant avoir une vrai vie de cheval.

Il y a aussi la solution de troupeau d'entiers.
Revenir en haut Aller en bas
orelycopter

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 7:53

Comme je suis d'accord avec toi Nefertari... Ces soi disants pros qui bombent le torse à cheval et qui tentent sans arrêt d'encrer leur autorité auprès des chevaux....se sentent tout petits face à un entier! et ne parlons pas des étalons!

Combien de fois j'ai vu la pension refusée à un propriétaire qui cherchait veinement à placer son entier au pré J'aurai aimé savoir quelles solutions ces gens là ont pu trouver....à pars la castration. Le monde équestre est très décourageant parfois Neutral

En élevage, j'étais aussi habituée à me retrouver dans le pré des "mâles", jeunes entiers, n'ayant pas encore saillis, ils étaient jusqu'à 15 parfois. Et bien ils étaient plus simples à gérer que le troupeau des "filles" toujours prêtes à faire des bêtises (Peluche était dedans et c'était pas la dernière )

Par contre, pour ce qui était des entiers dans les écuries (ceux qui rentraient des courses, de l'entrainement des courses ou de débourrage) c'était une autre histoire....Les "pros" en avaient tellement peur qu'ils préféraient matraquer au moindre faux pas, "au cas ou...." Ces pauvres chevaux avaient une vie complètement associable, coupée de tout leurs congénères, et en rapport de force avec les humains Sad
Revenir en haut Aller en bas
flora0510
Admin
avatar

Nombre de messages : 2883
Age : 32
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 10:14

Quelle est la différence entre la vasectomie et la castration?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 10:18

Vasectomie > section du canal entre les testicules et la verge. Plus d'émission de spermatozoïdes qui sont fertilisants.. Mais le cheval garde tout sa personnalité d'entier et sa libido !

Castration > Section des testicules. Le cheval perd sa personnalité d'entier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 11:20

Vous savez, il y a des solutions moins radicales que celles dont vous parlez,
pour que l'entier sorte de son isolement, c'est mettre avec lui , un vieux cheval calme,
bien entendu, en le mettant d'abord à proximité, dans un pré , à côté, puis , quand les présentations sont faîtes, au bout de quelques jours, intégrer l'entier dans son pré.
Ainsi, il ne sera plus seul, pourra avoir les contacts nécessaires à sa nature de cheval.

J'ai pour exemple, l'expérience de la personne dont je parlais dans le post "présentation", qui lors du sevrage de cet entier, a demandé à son vieux cheval de prendre le relai, ce que celui-ci a fait avec application.
Bon, me direz-vous, l'entier avait 6 mois, et n'avait pas sa maturité.

Toutefois, après le décès de ce vieux cheval, elle a tenté plusieurs solutions, pour lui changer les idées, jusqu'à, enfin, lui avoir trouvé une pension, avec un vieux cheval
à côté.
Et l'entier, à son arrivée, de faire les gros bras, devant le vieux, mais dès le lendemain, tout était rentré dans l'ordre et les deux ne se quittaient plus, quand l'un faisait un pas , l'autre suivait et le contraire.
Toutefois, cela n'a été que momentané, puisque la " pro" de la pension, lui a demandé de le reprendre. Trop de " risques"...

Alors, elle l'a ramené, et celui-ci a repris sa vie, chez lui, avec les juments en face,
et lorsque je l'ai revu, il ne m'a pas semblé finalement être en manque de quoi que
ce soit, il m'a semblé même moins anxieux, et ravi d'être revenu chez lui, dans ses prés où il a retrouvé les odeurs, ses habitudes et surtout, la présence à plein temps de cette personne.

J'en viens donc, à conclure qu'un entier habitué à son environnement, qui se sent bien chez lui, qui vit une existence basée sur le respect, l'amour, et faut voir comme
il en reçoit, a un manque moins important de congénères, qu'un entier enfermé
dans un boxe, 20 heures par jours, par exemple, et plus ou moins bien traité, puisque beaucoup de gens les considèrent comme dangereux.
Mais bon , je peux me tromper, je me borne à simplement relater des faits dont
j'ai été témoin. Et , il faut pouvoir trouver le vieux cheval qui pourra tenir compagnie à l'entier, ce qui n'est pas évident, ou avoir beaucoup de temps à lui consacrer, enfin, quand on s'inquète de son bien-être.


D'ailleurs, de nos jours, les gens considèrent tout comme dangereux, certains chiens
le sont, faire du vélo est dangereux,( on met même un casque), etc...
alors les chevaux entiers, c'est peu dire...
Ce qui est sûr , c'est que, lorsque psychologiquement, on met des barrières (peur,
incapacité, ou qu'en tant qu'humain, on se croit supérieur), automatiquement,il y a
problème.
Si , au contraire, on a confiance en soi, dans le cheval, ou chien..., tout coule de source, et les choses se font tout naturellement.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 11:28

Oui mais un entier avec un autre cheval serra quand même frustré non ?
Revenir en haut Aller en bas
flora0510
Admin
avatar

Nombre de messages : 2883
Age : 32
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 11:31

Je n'ai aucun à priori concernant les entiers, tous ceux que j'ai rencontré étaient juste des grands chanteurs mais c'est tout Smile En ce qui concerne l'isolement des entiers, effectivement nefertari, il est possible de les mettre avec des vieux chevaux. Néanmoins, certains sont plus actifs que d'autres et j'ai une amie qui a eu une mauvaise expérience: pour ne pas laisser son entier seul au pré, elle a mis son vieux cheval de 25 ans avec lui, et bien l'entier a tenté à plusieurs reprises de sodomiser ce bon vieux cheval.... Shocked Du coup le vieux cheval était plutôt traumatisé, et elle l'a retiré direct! C'est pas toujours évident à gérer! Je pense que cet entier était rééllement en manque!

Sinon je me demandai, combien coute une vasectomie? est ce le meme prix qu'une castration?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 11:41

Bien plus cher Eden ! Le cheval doit aller en clinique et se faire opérer sur la table !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 12:46

Oui , Flora, cela peut arriver.
Tout dépend aussi, de la manière dont a été élevé l'entier, s'il est né chez soi, ou a été acheté à 6 mois, ou plus tard, s'il a été assez manipulé, tout un tas de paramètres entrent en jeu.
De tous les entiers que j'ai pu cotoyer , des durs et des moins durs, aucun n'a posé de réels problèmes, mais il est vrai que j'ai plus été en contact avec des entiers ps arabes, qu'avec ceux d'autres races.


Quant au fait d'être frustré, de toute façon, quoiqu'on fasse, il y aura toujours quelque chose.
Si on va par là, ils sont tous frustrés, juments , entiers, poulains, frustrés d'être
enfermés pour la plupart, ou dans de si petits prés, surpaturés, et s'il arrive qu'ils aient de grandes prairies, ils ne seront jamais aussi bien, qu'en totale liberté, tous ensemble , à pouvoir parcourir des kms tout au long de la journée, à paturer ce qu'ils veulent et ce dont ils ont besoin et qu'ils trouvent tout au long de leur marche.
Dans ce cas-là, ils vivent leur vie selon leur nature d'êtres libres.

Les entiers qui vivent séparés de leurs congénères, sont peut-être frustrés mais un entier qui passe sa vie à saillir, exploité, surexploité, parce que c'est souvent ainsi que cela se passe, lui est usé avant l'âge.
Je préfère franchement un entier qui vit séparément, tout en pouvant voir ses congénères, qu'un entier complètement usé parce qu'ayant passé sa vie à saillir.

Je pense qu'il faut faire au mieux,( le parfait n'existant pas, puisque totale liberté, il n'y a plus,), quand on a un entier, lui donner le maximum de bien-être et de présence.


Revenir en haut Aller en bas
aigéa

avatar

Nombre de messages : 4038
Age : 54
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 12:53

mon voisin éleveur de traits avait deux entiers ensemble dans un immense pré, des nounours! l'un s'est échappé une fois je l'ai ramené en longe,il ne me connaissait pas mais a suivi sans broncher sur plusieurs km de petits chemins.
un cheval vasectomisé pour mettre dans un troupeau OK, mais juste avec deux juments régulièrement en chaleurs, est-ce bien raisonnable? je m'interroge pour si jamais je prenais un poulain mâle...
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 14:53

Citation :
Ces pauvres chevaux avaient une vie complètement associable, coupée de tout leurs congénères, et en rapport de force avec les humains

Je pense que ce sont les seules et uniques raisons qui expliquent pourquoi tant d'entiers ont un comportement aggressif et malheureusement souvent dangereux - ils sont juste rendus fous par la vie qu'on leur fait mener, à mon avis!

Citation :
Castration > Section des testicules. Le cheval perd sa personnalité d'entier...

Je ne suis pas aussi catégorique. Evidemment j'ai connu des hongres très doux, très calmes, etc, mais ceci étant je ne les cotoyais pas au quotidien; et avec Banjo, un hongre pourtant, j'ai souvent l'impression d'avoir une personnalité d'étalon! A la pension, il cerclait Isa, "sa" jument, pour l'empêcher d'aller s'approcher d'autres chevaux, et s'interposait; il a souvent des attitudes avec l'encolure arquée, etc,; il "marque" sa jument en urinant sur ses crottins; il lui fait la cour et je l'ai déja vu tenter de la monter pendant les chaleurs au printemps... bref, il ne me semble pas du tout dépourvu de sa personnalité macsuline! Smile
Revenir en haut Aller en bas
orelycopter

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 15:27

[quote="Vanille"]
Citation :

Je ne suis pas aussi catégorique. avec Banjo, un hongre pourtant, j'ai souvent l'impression d'avoir une personnalité d'étalon! A la pension, il cerclait Isa, "sa" jument, pour l'empêcher d'aller s'approcher d'autres chevaux, et s'interposait; il a souvent des attitudes avec l'encolure arquée, etc,; il "marque" sa jument en urinant sur ses crottins; il lui fait la cour et je l'ai déja vu tenter de la monter pendant les chaleurs au printemps... bref, il ne me semble pas du tout dépourvu de sa personnalité macsuline! Smile

Je suis plutôt d'accord avec toi car je connais bon nombre d'hongres qui ont les mêmes comportements que Banjo!
Revenir en haut Aller en bas
flora0510
Admin
avatar

Nombre de messages : 2883
Age : 32
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 15:34

Je suis d'accord aussi avec toi Vanille. Je pense que c'est en particulier le cas des chevaux castrés tard. Pour preuve, Balkano, complètement dominant, il gère son troupeau, et pas plus tard que ce week end il était en train de monter Héléa quand on est arrivés!
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 28
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Les entiers   Mar 12 Oct 2010 - 23:31

aigéa a écrit:
mon voisin éleveur de traits avait deux entiers ensemble dans un immense pré, des nounours! l'un s'est échappé une fois je l'ai ramené en longe,il ne me connaissait pas mais a suivi sans broncher sur plusieurs km de petits chemins.
un cheval vasectomisé pour mettre dans un troupeau OK, mais juste avec deux juments régulièrement en chaleurs, est-ce bien raisonnable? je m'interroge pour si jamais je prenais un poulain mâle...

Difficile à dire.
Le mieux serai d'avoir un troupeau de 4-5 chevaux.

Mais deux juments, je pense que c'est jouable. Si elles ne sont pas d'accord, elles sauront assez lui faire comprendre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Mer 13 Oct 2010 - 13:23

L'association 1 mâle + 1 ou plusieurs femelles me parait de toutes façons l'association la plus "naturelle" pour les chevaux?
Revenir en haut Aller en bas
paesyre

avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 28
Localisation : 63 - 74
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Les entiers   Mer 13 Oct 2010 - 14:21

bien sûr, mais la question était vaut-il mieux pas 3 ou 4 juments par exemple pour un mâle.

Chez les poules par exemple, c'est pas la peine d'envisager de leur mettre un coq si on a pas au moins 3-4 poules, sinon elles ont plus de plumes sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les entiers   Mer 13 Oct 2010 - 21:29

Difficile question. Mon double poney est dans une pature avec 3 juments et 3 hongres. Il a 2 juments attitrées et fidèles et 1 un peu moins fidèle. Par contre, les 3 hongres ne peuvent pas s'approcher de ses juments ! Razz .

Puis, il y a un poney B étalon soit disant méchant à mon écurie, enfermé entre 4 murs depuis 1mois et demi car le propriétaire s'en sépare mais personne n'en veut. J'ai demandé pour m'en occuper ses jours-ci, c'est un amour... Même en cotoyant des hongres, il ne bouge pas et aime la compagnie. Les entiers sont mis de coté car les humains en ont peur...


Dernière édition par Poly le Jeu 14 Oct 2010 - 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orelycopter

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Les entiers   Jeu 14 Oct 2010 - 8:08

Poly a écrit:
.

J'ai demandé pour m'en occuper ses jours-ci, s'est un amours...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les entiers   Jeu 14 Oct 2010 - 10:15

j'ai édité les erreurs cheers )
Revenir en haut Aller en bas
vanille

avatar

Nombre de messages : 10156
Age : 41
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Les entiers   Ven 15 Oct 2010 - 19:54

Citation :
Les entiers sont mis de coté car les humains en ont peur...

Je pense que c'est un cercle vicieux... les entiers n'ont en général pas une vie adaptée, donc deviennent aggressifs, agités, etc, donc font peur, donc on les isole, ce qui empire leur comportement, etc...
On m'a un jour parlé d'un étalon soit disant fou dès qu'on le sortait de son box: cabrés, etc; mais il vivait en permanence dans ce petit box, n'étant jamais sorti, sauf parfois pour des saillies... comment pouvait-il devenir autre-chose que fou dans ces conditions? pale
Revenir en haut Aller en bas
orelycopter

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 35
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Les entiers   Ven 15 Oct 2010 - 21:45

[quote="Vanille"]
Citation :


On m'a un jour parlé d'un étalon soit disant fou dès qu'on le sortait de son box: cabrés, etc; mais il vivait en permanence dans ce petit box, n'étant jamais sorti, sauf parfois pour des saillies... comment pouvait-il devenir autre-chose que fou dans ces conditions? pale

C'est exactement ce que j'ai vécu en élevage et je n'arrive pas à comprendre que les humains ne s'interrogent pas plus sur les raisons de cette agressivité. Je pense qu'ils le font par confort, parcequ'ils n'ont pas envie de remettre tout leur système de fonctionnement en question
Franchement ça m'a traumatisée de voir ça tout les jours et de réaliser que la plupart des responsables d'écuries se fichent pas mal des conditions de vie qu'ils apportent à leurs chevaux....pourvu qu'ils rapportent du pognon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les entiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les entiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les entiers
» la vie amoureuse d'un âne
» Nos deux jeunes entiers,irish cob(tof des parents bas p1
» Equifeel : une discipline où nos minis sont admis
» mon tout premier bac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Forums généraux :: Sujets divers, mais toujours à propos des chevaux! :)-
Sauter vers: